L'opinion de certains milieux scientifiques, que bien d'autres problèmes sont à étudier et que tout crédit consacré aux ovnis manquera pour des recherches plus urgentes où dont on voit plus clairement l'aboutissement, est certes compréhensible.

Il n'en demeure pas moins que l'étude sérieuse du phénomène pourrait être souhaitable et utile, dans la mesure où des retombées scientifiques et techniques des recherches faites à propos des ovnis (la magnétohydrodynamique de Jean-Pierre Petit, par exemple) peuvent s'avérer importantes, pour un budget qui ne serait pas exorbitant. En particulier, une méthodologie scientifique d'enquête serait utilement précisée pour mieux asseoir les travaux ultérieurs.