Electricité atmosphérique

Un phénomène dans le domaine de l'électricité atmosphérique auquel il a été fait appel depuis les premières années d'enquête sur les phénomènes d'ovnis et celui de la foudre en boule. Par exemple, un discussion assez étendue de la foudre en boule a été préparée par le Bureau Météo des Etats-Unis pour être incluse dans le rapport de 1949 du projet Grudge Grudge Project, 1949: Unidentified Flying Objects, Rapport n° 102 AC 49/15-100, Project XS-304, publié en août 1949. Je remercie le Dr. Leon Davidson de m'avoir fourni sa copie de ce rapport déclassifié. La conclusion de ce rapport était que la foudre en boule était une explication peu probable à un quelconque des cas qui y avaient été examinés (250 environ). Régulièrement, dans les années qui suivirent, un auteur ou un autre proposa cette même idée que peut-être les gens qui signalent des ovnis voient en fait de la foudre en boule. Personne n'a jamais essayé de pousser cette idée très loin, jusqu'à ce que P. J. Klass commence à écrire là-dessus. Bien que ses idées aient reçu une attention dans les magazines, il y a si peu de support scientifique à ses assertions qu'il est assez improbable qu'elles aient un effet du même ordre qu'en ont eu les écrits précédents de Menzel. Pour cette raison, je ne développerai pas ici mes fortes objections aux arguments de Klass. Je les ai énoncées en moult détails dans une conférence présentée en mars dernier à un Symposium sur les Ovnis à Montréal qui s'est tenu au Canadian Aeronautics and Space Institute. Klass a ignoré la plupart de ce que l'on sait sur la foudre en boule et la plupart de ce que l'on sait sur les plasmas ainsi que la plupart de ce que l'on sait sur les ovnis intéressants dans le développement de sa curieuse thèse. Elle ne peut être considérée comme une contribution scientifiquement significative à l'éclairage du problème ovni.