Les U.S. et le Canada étudient un chasseur à l'apparence de disque

New York Times, 15 septembre 1953

Home
L'article d'origine
L'article d'origine

Les meilleurs scientifiques de la la défense confèrent sur un projet d'avion avec une vitesse de 1500 miles/h

Specialement pour le New York Times.

TORONTO, 15 septembre — Les meilleurs scientifiques de la défense des Etats-Unis ont conféré ici aujourd'hui avec les responsables canadiens du super-secret Project Y, le plan canadien pour un avion de chasse en forme de disque pouvant atteindre une vitesse de 1500 miles/h après un décollage vertical.

Le lieutenant-général Donald L. Putt, chef de la Recherche et du Développement du Commandement de Recherche et Développement de la Force Aérienne des Etats-Unis, a dirigé une équiep de 25 personnes lors de discussions avec le Dr. O. M. Solandt, président du Comité de Recherche en Défense du Canada, C. M. Drury, Ministre Adjoint à la Défense ; et le général A. G. McNaughton, directeur de la section canadienne du Comité Conjoint de Défense Etats-Unis-Canada.

Officiellement le groupe en déplacement était là pour voir le nouveau chasseur à réaction Mark IV Canuck à A. V. Roe, Ltd., et les installations radar navales de Ferranti Electric, Ltd. Mais il est connu que le chasseur en forme de soucoupe a saisi leur imagination et demandé la plupart de leur attention.

A. V. Roe a poussé le développement sur papier de l'avion autant que possible et des rames de données techniques et de résultats de recherches ont été étudiés par le général Putt et sa partie. Le groupe a également vu une maquette de 40 pieds du disque à réaction où le pilote s'assied dans une bulle plastique stationnaire autour de laquelle tourne le moteur.

L'avion est décrit comme ayant une manoeuvrabilité startling, lui permettant de stationner ou de foncer dans n'importe quelle direction. Le décollage serait probablement depuis une sorte de catapulte as l'appareil sans roues could be peaked to a landing. Le gouvernement canadien n'a pas dépensé d'argent directement sur le projet à ce jour, mais à fourni 2 équipes de recherche qui ont travaillé en secret at buildings at proches de Malton.

Le groupe des Etats-Unis, qui inclut le major-général John McCormack, le Dr. A. G. XXX, directeur du Laboratoire Lincoln et J. Marchetti, directeur technique du Centre de Recherche de Cambridge, partent pour Ottawa demain pour un briefing sur la progression du Canada à développer un missile guidé self-hominXX, contrôlé par radar.

Home