Le le jour de la rencontre de Socorro à Newark Valley (New York), Gary T. Wilcox (fermier, 27 ans) se trouve dans un des champs de sa ferme de 300 acres à disperser de l'engrais, lorsqu'il remarque quelque chose d'inhabituel au-dessus de la bordure de la forêt. Curieux, il conduit son tracteur vers l'endroit pour y voir de plus près, suspectant un réservoir de carburant ou quelque chose d'un avion :

La 1ère chose que j'ai remarquée est qu'il était au-dessus du sol, c'était un peu plus gros qu'une voiture en taille (Note 1). C'était une forme oblongue, quelque chose comme un oeuf. Il n'y avait pas de jointures, rivets ou quoi que ce soit de ce genre. C'était complètement lisse. C'était de couleur aluminum. J'ai touché la chose et le métal était plus dur que de l'aluminium et il n'a pas bougé (Note 2). Je ne sais pas s'il était sur des pieds où s'il flottait dans l'air. Il faisant dans les 20 pieds de longueur, 4 pieds de haut, et 15 ou 16 pieds de large. Alors que je le touchais il n'y avait aucune vibration ou son et il n'était pas chaud ou quoi que ce soit. Alors que je le touchais, 2 petits hommes (Note 3) d'environ 4 pieds de haut sortirent de dessous l'objet réservoir. Je ne sais pas d'où ils venaient. Chacun d'entre eux portait un plateau d'environ 1 pied2. Le plateau avait l'air d'être du même truc dont le vaisseau (réservoir) était fait. Dans le plateau se trouvait ce qui semblait être du gazon. Je me tenais à environ 1 pied du vaisseau (Wilcox commencera à parler du "réservoir" comme d'un vaisseau à partir de ce point) Rapport de police, Schwarz 1983, p. 76.

Alors 2 hommes, tous 2 d'environ 4 pieds de haut, sortent d'en-dessous, avec ce qui ressemble à un plateau métallique d'environ 1 pied carré et rempli de luzerne, racines, sol, feuilles et [brush]. Les hommes sont habillés de sortes de combinaisons blanches métalliques. Aucune partie de leur corps n'est visible.

Pendant les premières minutes il ne dit pratiquement rien. Il est effrayé, et se demande si quelqu'un ne lui fait pas une blague. Un des êtres lui dit apparemment : Ne soyez pas alarmé, nous avons parlé à des gens avant. Nous sommes de ce que vous connaissez comme la planète Mars. Pour Wilcox leurs voix n'étaient pas audibles comme une voix que je pourrais décrire. Je pouvais comprendre ce qui était dit mais ne pourrait dire s'ils parlaient anglais ou non. Il entreprennent alors de lui demander ce qu'il faisait, lui demandant d'expliquer le tracteur, le diffuseur d'engrais, et l'engrais en lui-même. Ils sont très intéressés par les substances organiques, leur planète rocheuse n'étant pas prompte à faire pousser quoi que ce soit. Wilcox répond à leurs questions pendant , apprenant à l'occasions qu'ils l'observaient depuis un moment. Ils lui indiquent également que les astronautes John Glenn et Virgil Grissom et 2 astronautes russes vont mourrir d'ici 1 an, apparemment en raison de l'exposition aux éléments de l'espace Glenn est toujours vivant, et Grissom 2 autres mourront dans l'incendie de la capsule Apollo le 1967-01-27 ; le cosmonaute russe Vladimir M. Komarov sera tué lorsque les parachutes de sa capsule ne s'ouvriront pas lors d'une ré-entrée le 1967-04-24.

Wilcox demande aux êtres s'ils peut venir avec eux. Ils rejettent sa demande, indiquant que leur atmosphère serait trop fine. Ils ajoutent qu'ils évitent les zones encombrées sur Terre en raison des fumées d'automobiles, qui semble interférer avec la performance de leurs véhicules. Ils préfèrent opérer dans des zones où l'air est propre. Dans le même temps, les êtres, qui se sont approchés à quelques pieds de Wilcox, semblent intéressés par les pratiques agricultrices, et lorsque Wilcox mentionne comment il utilise le fertiliseur à engrais, veulent en savoir plus. Il propose de leur donner un sac d'engrais pour qu'ils l'emènent ave ceux, mais ceux-ci ne veulent pas attendre dans le coin pour ce faire. Les êtres rentrent bientôt dans leur appareil qui s'élève lentement dans les airs avec un bruit que Wilcox compare à celui d'un ralenti moteur de voiture. L'ovni glisse doucement puis disparaît de vue au nord, à une distance estimée à 150 pieds environ.

Plus tard dans l'après-midi, Wilcox prend un sac de 75 livres d'engrais et le laisse près d'un petit arbre où l'ovni avait atterri. Lorsqu'il vérifie le matin suivant il constate que le sac n'est plus là.

Enquête

Le Dr. Berthold Schwarz, psychiatre, rassemble beaucoup d'informations sur le cas pusi procède à une interview détaillée de Wilcox chez lui le . Schwarz en ressort impressionné et convaincu de la stabilité, l'integrité, l'honnêteté et l'intelligence de Wilcox Schwarz, Berthold E. UFO Dynamics, Rainbow Books, 1983, 2 volumes - Revue détaillée de son enquête..

"A Newark Valley Farmer's Trip Into the Twilight Zone". Raynes, Brent: