Staline
Joseph Staline

Staline naît en . Il devient Secrétaire Général du Parti Communiste soviétique.

En , l'URSS pense que l'explication d'un ballon météo à l'incident de Roswell n'est que tentative de masquer la vérité. Le chef du MGB (Ministère de la Sécurité d'Etat, plus tard le KGB), demande à des scientifiques soviétiques de chercher dans les données obtenues aux USA par les espions russes dans quelle mesure ces objets peuvent représenter un danger pour l'URSS. La demande est présentée par le chef du MGB comme venant de Staline.

Viennent au Kremlin, étudier dans un appartement spécial, en compagnie de traducteurs :

Parmi les rapports, certains sont relatifs à l'incident de Roswell sur la récupération d'un appareil inconnu et d'autres font état de corps d'extraterrestres décédés découverts en cette occasion.

Au bout de 3 jours passés à examiner toute cette documentation, Korolev et les autres sont conviés à une réunion avec Staline, qui leur demande leur avis. Korolev dit à Staline que le problème est sérieux mais qu'il ne menace pas la sécurité de l'URSS. Toutefois, il recommande de suivre de près l'évolution de la situation. Les autres scientifiques vont dans le même sens [Valery Bourdakov, Worker's Tribune, , un des adjoints de Korolev à l'Académie des Sciences, relatant des confidences de ce dernier].

Suivant ces recommandations, Staline organise des investigations spéciales sur des phénomènes semblable. Un certain nombre de programmes secrets d'étude des ovnis est lancé en URSS. Jusqu'à la fin des années 1990s, 7 instituts de recherche et près d'une dizaine de départements militaires secrets du Ministère de la Défense Soviétique étudient le phénomène ovni. Tous sont rattachés à un département secret du KGB créé par Yuri Andropov.

En , sur ordre de Staline, le premier échantillon d'ovni est amenée dans la région de Moscou. Le fameux archéologue soviétique, artiste et journaliste Sukhoveyev a décrit les événements qui ont précédé cet événement.

Mon père a fait des fouilles pour des expéditions archéologiques pendant des années. Bien avant la Grande Révolution de , le célèbre archéologue Khvoika trouva un petit appareil argenté lors de fouilles archéologiques à Kiev près de l'endroit où se trouve aujourd'hui le Conservatoire Chaikovsky.

Le scientifique ordonna à l'équipe de creuser aussi profond que possible autour de la découverte. Le sol du site de fouilles fut enlevé par seaux entiers durant une semaine. Le gouverneur de Kiev fut invité sur le site. Le gouverneur examina attentivement et ordonna que la découverte soit enterrée. Il dit qu'il fallait du temps avant que la découverte ne soit extraite et examinée.

En fait, l'objet était très inhabituel.

L'archeologue Khvoika dit lui-même que l'"ancienne fusée spatiale découverte" était le signe d'une civilisation ancienne.

Le père du journaliste Sukhoveyev eut à faire avec cette fusée une nouvelle fois après la 2nde guerre mondiale. Lorsque des ouvriers démolirent les ruines en , ils tombèrent sur l'objet mystérieux en question. La découverte fut extraite, coupée en plusieurs parties, et chargée sur des camions. Les éléments furent emportés sur une zone d'essais secrète dans la région de Moscou. Le père du journaliste y fut envoyé ainsi qu'un expert en langues anciennes ; il était là pour transcrire les inscriptions à l'intérieur du vaisseau spatial. Il s'agissait de Sanscrit, aujourd'hui une langue morte.

La construction de la fusée se révéla très compliquée ; il était pratiquement impossible de la comprendre. Korolev, chef du groupe scientific étudiant le mystérieux appareil, admit qu'étudier la fusée était une tâche très difficile. Cependant, les scientifiques soviétiques parvinrent à comprendre certains des secrets de la fusée ; les découvertes resurgirent plus tard de manière très utile, lors de la création de la technologie spatiale soviétique.

Staline contrôla personnellement le projet et s'en remit complètement aux études de Korolev. Il insista pour que les scientifiques soviétiques aboutissent dans leurs recherches et prenne la tête devant le programme spatial américain.

Il meurt en .

"Stalin's UFO", Pravda, 19 Novembre 2002