Willy Smith

L'ufologie attire de nombreux types de personnes, mais en général il y a 2 catégories : ceux qui vivent pour le phénomène, et ceux qui vivent du phénomène. Je vis pour le phénomène.

Richard Heiden, Carlos Ferguson et Smith en 2000 à Miami (Floride) s1Ferguson, Carlos D., "Entrevista al Dr. Willy Smith", Bulletin du RAO n° 39, 2nd trimestre 2001
Richard Heiden, Carlos Ferguson et Smith en 2000 à Miami (Floride) s1Ferguson, Carlos D., "Entrevista al Dr. Willy Smith", Bulletin du RAO n°      39, 2nd trimestre 2001

Smith obtient un doctorat en ingéniérie à l'Université du Michigan. Il donne des cours de physique à divers niveaux, y compris universitaire, aux USA (Université du Michigan, Lycoming College) et en Europe, en particulier en énergie nucléaire.

Smith commence à s'intéresser aux ovnis en 1954. A cette époque il passe une année sabbatique à Séville (Espagne), et fait la connaissance de Antonio RiberaRibera, Antonio. Là il fait une escapade en France, rencontrant et entâment des discussions avec Aimé Michel. Il considère alors qu'il doit consacrer du temps a étudier ce phénomène s2Ferguson, Carlos D., "Entrevista al Dr. Willy Smith", Bulletin du RAO n° 39, 2nd trimestre 2001.

Dans le cadre de ses cours en Pennsylvanie, il rencontre J. Allen Hynek à l'occasion d'une conférence, et en ressort impressionné. Ils passent plusieurs années proches, et lorsque Smith vit à Atlanta il invite souvent Hynek, et tous deux ne manquent pas de discuter du sujet des ovnis.

Enquêteur pour le MUFON et membre de son comité pendant plusieurs années, il opère le projet UniCat initié par pour cataloguer ses signalements d'ovnis.

Lorsque Smith dénonce le cas de Gulf Breeze et l'authenticité des déclarations de Walters, le MUFON l'exclut de son organisation.

Vers la fin de sa vie Hynek rend des visites fréquentes à Smith, la dernière ayant lieu du mardi 20 à mercredi 31 juillet. Smith est également conseiller du NARCAP en matière de physique.

Smith meurt le mardi 11 juillet 2006 après une courte maladie.

Auteur de :