Agobard

Né en Espagne en 769 1La date de 779 fut également citée, mais corrigée par Pertz. On a voulu cependant la contester aBressolles (Monseigneur): Doctrine et Action Politique d'Agobard, J. Vrin, 1949, près de Narbonne à l'âge de 3 ans.

Il arrive à Lyon à l'âge de 20 ans et est ordonné prêtre en 804, avant de succéder à l'archevêque Leidrade lorsque celui-ci se retire au monastère de Saint-Médard en 814.

Par un jour ensoleillé d'août 816, il est intronisé archevêque Agobard à la cathédrale de Lyon. Homme éclairé et intelligent qui joue un rôle actif dans les querelles politiques de son temps : il combat aux côtés de Lothaire contre son père et écrit même un livre en sa faveur. Cela lui coûte son poste lorsque Louis le Pieux revient au pouvoir, mais il le recouvre 2 ans plus tard, en 837.

"Rationaliste" de la première heure, Saint Agobard laissera pas moins de 22 livres, dont plusieurs traités contre les superstitions et les croyances hérétiques, des pamphlets politiques et des poèmes. Le traducteur anonyme l'œuvre intitulée De Grandine et Tonitruis ("De la grêle et du tonnerre"). De ce que l'on décrira comme un des prélats les plus célèbres et les plus savants du 9ᵉ siècle mourra le vendredi 8, laissant le récit d'un incident significatif.

bVallée, J.: 1969