Des ballons traceurs sont lancés depuis le transporteur pour tester les conditions de vent de la plus haute atmosphère, au cours de l'opération Skyhook en fin janvier 1960
Des ballons traceurs sont lancés depuis le transporteur pour tester les conditions de vent de la plus haute atmosphère, au cours de l'opération Skyhook en fin 1960-01 Naval Historical Center, NH 96949

Programme secret de la Marine américaine mené à la fin des années 1940s pour développer des ballons géants pour des missions de photo-reconnaissance au-dessus de l'Union Soviétique. Le 1er ballon plastique libre du programme est lancé le 1947-9-25 depuis Saint Coud (Minnessota).

Lancés partiellement gonflés, les ballons Skyhook se gonflent alors qu'ils s'élevaient jusqu'à atteindre une taille maximale de 600 pieds de haut et 100 pieds de diamètre (73 pieds de diamètre et 129 pieds de long ?) à une altitude 60 000 pieds (100 000 pieds ?).

Méprises

Les ballons Skyhook sont à l'origine de plusieurs signalements d'ovnis d'après-guerre (comme la prise en chasse tragique par Thomas Mantell), son plastique de polyéthylène translucide luisant brillamment au soleil. A des altitudes plus élevées, ils tendent à perdre leur forme sphéroïde et ondulent lentement dans les courants d'air, adoptant souvent la forme d'oeufs ou de disques. L'USAF en lâche régulièrement depuis des sites de lancement de la côte ouest dans le cadre du projet Moby Dick "'Unidentified Aerial Objects' Receive Careful Analysis by Air Force Experts", The Aircraft Flash (magazine officiel du GOC), vol. 1, n° 4, 1953-01.

Un ballon Skyhook sera aussi proposé comme explication à une photo de serpent de mer.