Comité Italien pour le Projet Hessdalen, créé en par Renzo Cabassi, Nico Conti, Roberto Labanti, Maurizio Morini, Marco Orlandi, Marco Piraccini, Roberto Raffaelli, Massimo Silvestri et Alessandro Zabini (membres du CISU) pour soutenir et promouvoir la recherche scientifique sur les FLA observés dans diverses régions du monde, avec une référence particulière à ceux observés à Hessdalen (Norvège).

En, le CIPH soutient et finance une partie de la mission scientifique des ingénieurs du CNR (Conseil National de Recherche) - Medecine, Bologne et de l'astrophysicien Massimo Teodorani, directeur scientifique du groupe. Teodorani est le 1er enquêteur italien s'étant intéressé à l'étude des phénomènes lumineux de Hessdalen, et est l'auteur de nombreux articles scientifiques sur le sujet.

En 2001 le CIPH poursuit son engagement à soutenir une nouvelle mission en Norvège, dirigée par Teodorani et Simona Righini, astronome; Andrea Cremonini, ingénieur en électronique du CNR et Flavio Gori, enquêteur expert des ondes radio VLF et coordinateur européen du projet Inspire de la NASA.

En 2002, le CIPH sponsorise une 3ème mission en Norvège pour soutenir le projet Hessdalen, complètée par un groupe de recherche du CNR composé de Stelio Montebugnoli, Simona Righini, Mark Poloni, Andrea Orlati, Nicoletta Laschi. Un programme de recherche spécifique est dirigé directement pour le comité dans la vallée de Hessdalen par 2 nouveaux membres, Matteo Lion, directeur scientifique du CIPH, et Flavio Gori.