Accronyme de la Royal Canadian Air Force.

Le réglement JANAP 146 demande aux pilotes de la RCAF de rapporter leurs observations d'objets non-identifiés.

Le , à North Bay (Ontario), l'adjudant E. H. Rossell et le sergent de vol R. McRae, tous 2 pilotes de ligne de la RCAF observent pendant 2 mn un disque ambré, extrêmement brillant, qui arrive du sud-ouest, survoler un terrain d'aviation, s'arrêter soudainement, virer de bord et s'élèvre dans le ciel à une vitesse stupéfiante à un angle de 30°. L'événement sera relaté dans la Gazette de Montréal du 16 Avril, puis étudié comme le cas Blue Book n° 1108, jamais résolu.

Suite à l'incident du , l'un des portes-paroles du Pentagone declare le que l'objet non identifié était un C-47 de la RCAF qui se dirigeait vers l'Ontario. Le Scorpion parti à sa rencontre ne l'avait jamais approché à moins de quelques kms et s'était écrasé pour des raisons non élucidées. De leur côté, les Canadiens nieront nié à plusieurs reprises par la sutie la présence d'un de leurs C-47 ou de tout autre avion dans la zone concernée. La version définitive de l'USAF sera que le lieutenant Moncla a été pris de vertige et a perdu le contrôle de son appareil. Or, les enregistrements montrent qu'il volait aux instruments au moment de la disparition. Il n'était donc victime d'aucun "vertige". Quand à l'hypothèse qu'il pourchaissait un C-47, elle ne tient pas d'avantage puisque cet avion de transport était incapable d'atteindre ne fût-ce que la moitié de la vitesse (800 km/h) attribuée par les radars de l'ADC à l'ovni. Le refus de l'USAF de révéler la teneur des conversations entre le pilote et le sol ne fera rien pour dissiper les doutes. Comme l'a déclaré un officier radariste témoin de l'incident : Cela semble incroyable, mais c'est comme si le "blip" avait avalé notre F-89...

En 1967, dans les semaines suivant l'observation de Calgary, un rapport d'analyse du cas est envoyé de l'"Unité Canadienne Pers, Calgary" aux Q.-G. de la RCAF à Ottawa, daté du 7 Septembre, concluant à la crédibilité du cas démontrant un appareil aérien inhabituel. Des données supplémentaires sont échangées les 11-12 Octobre avec Josef Allen Hynek et Roy F. Craig.