L'observation de Clare Booth Luce

Mentir accroît les falcultés créatrices, développe l'ego, et ammoindrit les frictions des contacts sociaux Clare Booth Luce, 1903-1987

Home

Le jeudi 28 octobre 1954 à Rome, des milliers de personnes observent un ovni, dont l'ambassadeur des Etats-Unis :

Un phénomène céleste est aperçu à Rome - Une soucoupe volante ?

ROME (AP) - Quelque chose d`étrange, que des chauffeurs de taxi disent être des soucoupes volantes, est passé au-dessus de Rome, jeudi après-midi et un jeune journaliste et Mme Clare Boothe Luce, ambassadeur américain, l'ont aperçu.

Le jeune journaliste est Mauriozio Andreolo, d'Associated Press, qui décrit la "chose" comme une pièce lumineuse d'argent. Mme Luce dit : "J'ai vu quelque chose, mais je ne sais pas de quoi il s'agit." Le phénomène a passé au-dessus de la ville juste avant le crépuscule. De la Via Veneto, où se trouve l'ambassade américaine, ce semblait être une espèce de Lune qui filait dans le ciel à une vitesse vertigineuse. "L'affaire", volait silencieusement et nous semblait de la dimension d'un 50 cents", dit le journaliste Andreolo. Il ajoute qu'il vit en réalité 3 phénomènes, se suivant l'un l'autre.

Quelques mn plus tard, des chauffeurs de taxi ont affirmé avoir vu des brins de laine ou de coton tombant du ciel et s'accrochant aux fils téléphoniques. Le même phénomène s`est produit en Toscane. Le Giornale d'Italia de Rome propose l'explication suivante : ces fils peuvent bien être une nouvelle forme "de brouilleurs" de radar, semblables aux bandes de fer blanc que laissaient tomber les bombardiers durant la dernière guerre, "brouilleurs" qui seraient mis à l'épreuve par l'aviation italienne ou alliée.

Claire A. Boothe Luce dira : La censure, comme la charité, devrait commencer chez soi ; mais contrairement à la charité, elle devrait aussi s'y arrêter.

Références :

Home