Acronyme pour United States Navy, représentant la Marine militaire américaine.

Entre 21 et 23 août 1924, durant 9 h, une expérience occupe tous les postes émétteurs-récepteurs des Etats-Unis. Il s'agit d'enregistrer toute forme de message d'origine cosmique prouvant que la vie extraterrestre n'est pas un mythe. Ce jour-là, la planète Mars passe au plus près de la Terre (cette proximité se reproduira en l'an 2000), et l'US Army comme l'US Navy acceptent que leurs services de transmissions fassent le silence 5 mn au début de chaque heure. Une radiocaméra utilisée par le docteur David Todd, professeur d'astronomie au Amherst College, pour le compte de la Marine, enregistre d'étranges groupes de signaux que l'on capte aussi en Europe. Le New York Times annonce que le film avait montré, noir sur blanc, d'une part un alignement continu de signaux, d'autre part, à des intervalles régulièrement espacés, des signaux présentant en groupes - et curieusement embrouillées - des formes ressemblant à des visages humains cruellement décharnés.

En 1940 James Vincent Forrestal est Ministre de la Marine américaine (Secretary of Navy).

Cette année-là, l'ONR planifie un vol de ballon piloté dans la haute atmosphère. Le projet appelle la construction de ballons en plastiques avec une gondole équipée d'instruments d'observation scientifique. Ce plan ambitieux est remplacé en 1947 par le projet Skyhook, qui utilise des ballons de polyéthylene pour transporter des ensembles d'instruments à des altitudes extrêmes. Des milliers de ces ballons sont envoyés dans la stratosphère pour la recherche fondamentale.

En Janvier de cette année, l'opération Highjump est organisée en Antarctique (pôle Sud) par l'US Navy. Au total 4700 hommes, 13 navires et 23 avions sont impliqués. Une base est mise en place à Little America. Une cartographie exhaustive de la côte et des terres intérieures est élaborée. Plus de 70 000 photographies aériennes sont prises. Peut-être l'objectif est-il aussi de débusquer des bases nazies, et on suspecte une résistance nazie rencontrée.

Le mercredi 9 Juillet, le général Schulgen demande officiellement au FBI son concours pour enquêter sur l'affaire, et affirme par la même occasion à celui-ci que ni l'U.S. Army ni l'U.S. Navy n'ont le moindre projet de recherche en matière de construction aéronautique pouvant être rattaché aux disques volants. Le 5 Septembre, le général Schulgen, de l'USAF, confirme une nouvelle fois au FBI que ni l'U.S. Army ni l'U.S. Navy n'ont le moindre projet de recherche en matière de construction aéronautique pouvant être apparenté aux disques volants.

Le 6 Avril 1948 à la base de White Sands, le capitaine de frégate R. B. Mac-Laughlin et des techniciens et l'U.S. Navy suivent au théodolite la montée d'un V-2 et voient un disque de 30 m de diamètre, accompagnant la fusée à 1600 km/h et en faisant le tour. Arrivé à une altitude de 50 km, l'objet disparaît à une vitesse de 28 000 km/h [Keyhoe, 1973] ou 9000 km/h [Pottier 1973].

Le 5 Février 1950 à 17 h 10 à Teaticket (Massachusetts), Marvin Odom, ancien pilote de chasse de l'US Navy, le lieutenant Philip Foushee, pilote la base USAF de Otis, et 2 autres personnes observent 2 cylindres fins et illuminés. De l'un des 2 sort une boule lumineuse. Les 2 manoeuvres puis disparaissent rapidement en hauteur au bout de 5 mn [cas Blue Book non expliqué].

Le 21 Janvier 1952 à la base de Mitchel (New York), un pilote d'un TBM de la Navy prend en chasse un objet blanc circulaire en forme de dôme qui accélère et disparaît.

Le 14 Avril à 18 h 34 à A Memphis (Tennessee), le lieutenant jg. Blacky et le lieutenant jg. O'Neil, tous 2 pilotes de l'US Navy, observent durant 45 à 60 s un objet en forme de coupe renversée de 3 pieds de long et 1 pied de haut, avec des ouvertures verticales, voler tout droit rapidement, à 100 yards de leur appareil cas Blue Book n° 1112 non expliqué.

Le Mardi 13 mai à National City (Californie), des ingénieur du design de Convair, un ancien pilote de la Navy et un astronome amateur observent un objet blanc circulaire luminescent descendre rapidement et tourner autour d'une zone.

En juin à Tombstone (Arizona), un pilote de la Navy observe un disque rester stationnaire puis partir rapidement.

Le 15 juin à 23 h 50 à Louisville (Kentucky), Edward Duke, ancien technicien radar de l'US Navy, observe un grand objet en forme de cigare à l'avant tronqué, les côtés éclairéss et un arrière rouge, manoeuvrer tranquillement durant 15 mn cas Blue Book n° 1285 non expliqué.

Le mercredi 2 juillet 1952 à Tremonton (Utah), l'adjudant-chef Delbert Newhouse, officier marinier de la Marine US titulaire de 2000 h de vol et expert en photographie aérienne, roule avec sa femme et ses 2 enfants sur la SHW 30 lorsqu'il observe 12 à 14 objets qui filent vers l'ouest en modifiant leur formation dont il prend 12 (15 ?) m de film couleur. Ils les décrira comme ressemblant à deux boîtes de pâté, l'une disposée en sens inverse au sommet de l'autre. Ils semblent immenses et très haut dans le ciel, mais Newhouse ne peut deviner leur taille avec précision, pas plus que leur vitesse, leur distance ni leur altitude, mais il déclarera S'ils avaient été de la taille d'un B-29, ils auraient été à 3000 m d'altitude. L'un des objets fait demi-tour. Le laboratoire naval d'interprétation photographique (NavPIC) indique après anaylyse du film qu'il ne peut s'agir ni d'oiseaux ni d'avions. La commission Robertson dira qu'il s'agissait de mouettes. L'analyse informatique du GSW en 1976 concluera qu'il s'agissait de disques d'environ 15 m de diamètre et situés à une distance de 8 à 11 km.

Le 23 Août à 4 h 10 à Akron (Ohio), le 2nd lieutenant de l'USAF H. K. Funseth, observateur au sol, ainsi que 2 hommes de la Navy observent un lumière pulsante ambrée voler horizontalement durant 7 mn [cas Blue Book n° 1956 non expliqué].

Le 29 Août à 10 h 50 à l'Ouest de Thule (Greenland, 77' Nord, 75* 15' Ouest), 2 pilotes de l'U.S. Navy pilotant un avion de patrouille P4Y-2 observent durant 2 à 3 mn 3 objets blanc en forme de disque ou de sphère rester stationnaires, puis voler très rapidement en formation triangulaire [cas Blue Book non expliqué].

Le 16 Septembre à 18 h 22 à Portland (Maine), l'équipage U.S. Navy de l'avion patrouilleur P2V Neptune observe durant 20 mn un groupe de 5 lumières, et dans le même temps leur faible écho au radar [cas Blue Book n° 2099 non expliqué, il n'est pas exclu qu'il s'agissait d'avions KC-97 de l'USAF impliqués dans une opération de ravitaillement].

Le 14 Mars 1953 à 23 h 45, dans la Mer du Japon au nord de Hiroshima (37' 25' Nord, 132' 25' Est), les 10 membres d'équipage d'un avion de patrouille P2V-5 de l'U.S. Navy observent durant 5 mn des groupes de 5 à 10 lumières colorées, entre 90 et 100 au total, se déplacer lentement du côté gauche de l'appareil. Elles sont égalements détectées par le radar embarqué [cas Blue Book n° 2496 non résolu].

Le 24 Décembre à 8 h 04 à El Cajon (Californie), les lieutenants de l'U.S. Navy J. B. Howard et L. D. Linhard, pilotant des chasseurs F9F-2, observent durant 5 mn 10 objets ovales et argentés voler à plus de 400 noeuds (450 miles/h) de manière rectiligne [cas Blue Book n° 2840 non résolu].