{{$first?'':' & '}}{{aa.lastName}}, {{aa.firstName}}: ,
La face sud du WTC 7 à une centaine de mètres de la tour nord WTC 1, vue depuis la tour sud WTC 2 "World Trade Center 7 South Side Hole", Debunking 9/11
La face sud WTC à une centaine de mètres de la tour nord WTC 1, vue depuis la tour sud WTC 2

Le WTC 7 est un immeuble de bureaux de 43 étages.

Le , la tour nord du World Trade Center (WTC 1) s'effondre :

Les feux à certains étages du WTC 7 (7 à 9 et 11 à 13) deviennent incontrôlables, les systèmes anti-incendies (sprinklers) de la partie inférieure de l'immeuble (20 premiers étages) ne pouvant fonctionner, les alimentations principales comme de secours ne recevant plus d'eau.

Les incendies se propagent ensuite à la partie nord-est de l'immeuble qui, à , les étages commençent à s'effondrer.

Videos troublantes

Détail d'une video de la face nord du WTC 7 CBS s'effondrant d'abord de manière "interne"

Les videos prises de l'effondrement, montrant presque toutes sa face nord (puisque le désastre se trouve au sud) montrent :

  1. Les éléments à l'est du toit (attique) s'effondrer d'abord (suggérant qu'une colonne s'effondre à l'ouest à l'intérieur du bâtiment)
  2. Le reste des éléments du toit s'effondrer d'est en ouest (suggérant que d'autres colonnes s'effondrent en chaîne à l'intérieur du bâtiment)
  3. L'ensemble du bâtiment s'effondrer (comme en chute libre, faisant penser à une démolition programmée).
Le WTC 7 attaqué par le feu, avec une partie endommagée à la base

En fait ces videos montrent la face la moins touchée par l'effondrement de la tour WTC 1. D'autres videos, diffusées plus tard, montrent les incendies attaquant le WTC 7.

Enquête

Le , le NIST commence son enquête sur l'effondrement du WTC 7.

En , un rapport d'avancement de l'enquête est publié, et l'équipe enquêtrice interrompu son travail sur le WTC 7 pour être affectée à plein temps durant l'automne à terminer l'enquête sur les tours du WTC Lorsque le NIST a commencé sur investigation sur le WTC, il a décidé de ne pas engager de nouveau personnel pour aider son enquête..

Avec la publication et la diffusion du rapport sur les tours du WTC en , l'enquête sur l'effondrement du WTC 7 reprend. Des progrès considérables ont été faits depuis lors, y compris l'examen de près de 80 boîtes de nouveaux documents liés au WTC 7, le développement d'approches techniques détaillées pour modéliser et analyser diverses hypothèses d'effondrement, et la sélection d'un sous-traitant pour aider le l'équipe du NIST à mener les analyses. Un pré-rapport devrait être publié pour commentaires au public en juillet 2008 et le rapport final sera publié peu après.

Video officielle du NIST

L'hypothèse de travail actuelle du NIST concernant l'effondrement du WTC 7 est décrite dans le Rapport d'Avancement de sur l'Enquête Fédérale de la Sécurité des Bâtiments et des Incendies sur le Désastre du World Trade Center Volume 1, page 17, as well as Appendix L, comme suit :

  • Une défaillance initiale locale a eut lieu dans les étages inférieurs (sous le 13ème étage) de l'immeuble en raison de dommages structurels causés par le feu et/ou des débris d'un pillier critique (l'événement initiateur) qui soutenait une large-span floor bay d'une surface d'environ 2000 pieds2 ;
  • Une progression verticale de la défaillance initiale locale eut lieu jusqu'à l'appartement du toit à l'est, et lorsque les large floor bays devinrent incapables de redistribuer les charges, cela emporta la structure intérieur sous l'appartement de toit à l'est ; et
  • Déclenché par les dommages dûs à la défaillance verticale, une progression horizontale de la défaillance sur les étages inférieurs (dans la région des étages 5 et 7 qui étaient bien plus épais et plus lourdement renforcés que les autres étages) débouchèrent sur un effondrement disproportionné de l'ensemble de la structure.

Cette hypothèse pourrait être étayée ou modifiée, ou de nouvelles hypothèses pourraient être développées, au cours de l'enquête. Le NIST examine aussi si des explosions hypothétiques pourraient avoir initié l'effondrement. Alors que le NIST n'a trouvé aucun élément d'une explosion ou d'un démolition contrôlée, il souhaiterait déterminer la magnitude de scénarios d'explosions hypothètiques "WTC 7 and the Barry Jennings Story", September Myths qui auraient pu mener à la défaillance structurelle d'un ou plusieurs éléments critiques Question 14 de "Fact sheets", NIST, 2006-08-30.

Un pré-rapport est publié et ouvert aux commentaires du public, jusqu'au . Au bout de 3 ans, un rapport final est publié, indiquant que l'effondrement est bien dû aux incendies (aussi étonnant que cela puisse paraître Les effondrements d'immeubles suite à des incendies sont très rares, et des immeubles comme le One Meridian Plaza de Philadelphie ne s'effondrèrent pas malgré leur systèmes anti-incendies très limité), la chaleur de ceux-ci ayant fini par déformer la structure (poutres métalliques) du bâtiment.

Théorie de complot

"Tirez-là"

L'allégation d'une démolition contrôlée sera alimentée par un commentaire du propriétaire du WTC qui, après que la tour WTC 7 ait été jugée instable, recommanda de sortir un groupe de pompiers du bâtiment, en utilisant la phrase tirez-là (pull it) pour parler de l'équipe de pompiers (i.e. tirez-là au sens de tirez-là de là/sortez-là de là).

  • Cette remarque tirez-là a été interprétée par certains comme une manière familière de demander de démolir le bâtiment aux explosifs. Mais des experts en démolition ont indiqué que tirer un bâtiment signifie attacher de long câbles à une structure affaiblie et littéralement la tirer vers le bas avec des bulldozers et autre machinerie puissante — pas en utilisant des explosifs.
  • Les bandes audio d'enregistrements video de l'effondrement du WTC ne montrent aucune trace des sons extrêmement forts qu'auraient engendré l'utilisation d'explosifs. Egalement des sismographes n'ont enregistré aucun pic ou anomalie qui auraient pu en être révélateurs.
  • Une enquêteur exhaustive de 3 ans par le NIST a conclu que les incendies causés par l'effondrement de la tour WTC nord voisine ont provoqué des incendies qui se sont propagés hors de contrôle dans le WTC 7. Ces incendies ont fait s'étendre et se tordre les poutrelles métalliques, débouchant sur l'effondrement du bâtiment NIST videos on the collapse of WTC 7.

"The Collapse of World Trade Center 7", America.gov, 24 avril 2009 Blanchard, Brent: "A Critical analysis of the collapse of WTC towers 1, 2 & 7 from an explosives and conventional demolition industry viewpoint", Implosion World, 8 août 2006 Popular Mechanics, partie 5, mars 2005 "WTC (demolition)", 911 myths

Un événement programmé ?

Un autre argument avancé est le fait qu'une journaliste de la BBC ait annoncé, avec le WTC 7 encore debout derrière elle, que ce dernier s'était écroulé. Comme l'effondrement n'aurait pas suffi, et qu'il aurait fallu demander à une journaliste de lire un texte, qu'elle aurait lu bêtement avec l'immeuble en question derrière elle.

"WTC 7", Debunking 911

Pourquoi que le WTC 7 ?

Une autre étonnement vient du fait que d'autres bâtiments proches (les WTC 5 et 6, qui séparaient WTC 1/2 et 7) ont été endommagés par les tours mais sont restés debout.

En fait ces bâtiments ne comportaient que 9 étages. Le WTC 7 lui en comportait bien plus, à savoir 52 étages, qu'il est évidemment plus facile de faire s'écrouler (surtout avec une structure endommagée à son 13ème étage, qui finit par défaillir justement sous poids des dizaines d'étages supérieurs).

Parmi les arguments avancés contre l'idée d'une démolition contrôlée, sont notamment indiqués :

  • l'absence de sons d'explosions audibles dans des videos ou de la part de témoins (alors que le volume minimal d'une explosion capable de faire céder un colonne critique de l'immeuble serait de 130 dB à 800 m à la ronde).
  • la vitesse d'effondrement inférieure à celle d'une "chute libre" : 18 étages de la face nord en 5,4 s visible sur la video, ce qui est 40 % moins rapide que celle (3,9 s) qu'impliquerait la gravité.

"Questions and Answers about the NIST WTC 7 Investigation", NIST, 21 avril 2009