(originellement diffusé en )

Ce projet a débuté comme une tentative de vérifier l'histoire des "archives qui disparaissent" de Robert Lazar. Ce qui fut découvert ne fut pas qu'une multitude d'archives, mais des archives qui dépeignaient un individu et une histoire très en marge de ce qui est généralement accepté. Certaines de ces archives apparaissent contredire les déclarations faites par Lazar.

Tout a été fait pour rendre ce document aussi exact que possible. Si des anomalies sont trouvées, veuillez les signaler directement à l'auteur pour correction dans des versions futures. De même, si des lecteurs disposent d'une information supplémentaire publique et vérifiable, veuillez la transmettre pour être incluse.

Ce qui suit est une somme de déclarations, interviews et documents, arrangés par ordre chronologique, fournissant le cadre de ce qui est, selon toute définition, une vie particulièrement intéressante. Veuillez noter que l'information présentée ici ne consiste QUE en des documents pubics. Alors qu'il est plus que probable que des transcriptions d'école (par exemple) existent, elles sont considérées comme confidentielles et ne pourraient pas être diffusées au grand public.

Les implications de l'histoire de Lazar sont énormes, et s'il y a la moindre possibilité pour qu'elle puisse être vraie, elle mérite une enquête détaillée. Cette information est mise en avant dans le cadre de cet effort, en espérant qu'elle fournira aux chercheurs et autres parties intéressées des pistes pour d'autres études.

Une question pourrait venir à l'esprit : Tous ou certains de ces documents pourraient-ils avoir été "plantés" là pour discréditer Lazar ? C'est certainement possible, comme la plupart des choses le sont. Cependant, cela aurait impliqué de modifier de nombreuses bobines de microfilm. Aucune des bobines n'ayant affiché de quelconque épissage dans la section des documents relatifs à Lazar, la seule manière de planter ces documents aurait été de remplacer toute la bobine. Egalement, les masters des bobines à partir desquels sont faites les utilisations publiques auraient dû elles aussi être modifiées, bien qu'étant stockées dans des coffres. De plus, certains des documents disponibles, comme des actes de divorce, sont les documents authentiques remplis avec les signatures. Et tout au long des fichiers, l'information paraît se recouper totalement.

26 janvier 1959 : Robert Scott Lazar (RL) né à Coral Gables (Floride)

Le lieu, Coral Gables, est donné dans le livre de Good. Good indique aussi que George Knapp vérifia auprès de l'hôpital les déclarations de RL d'être né à Coral Gables et que aucune archive ne put être trouvée [1]. La date vient du 1er certificat de mariage de RL ; cependant seul son Etat de naissance est listé, pas la ville [10].

Un note sur les certificats de naissance en Floride. 3 traces de lieux de naissance sont généralement conservées. La 1ère, l'hôpital de naissance, est aussi le moins fiable, puisque n'étant pas un centre "officiel" d'archives. Des traces peuvent y être trouvées ou non. La source suivante, qui est très fiable, est le Département de la Santé du comté de naissance. Cependant, la meilleure et plus complète source sur les enregistrements de naissance pour l'Etat de Floride est le Département de la Santé et les Services de Rehabilitation Services de d'Etat, Statistiques Vitales, PO Box 210, Jacksonville, FL 322231-0042. (904) 359-6900 (info enregistrée). Ce lieu maintient des copies de tous les enregistrements de naissances de l'Etat, remontant jusqu'à .

Cependant, suite à un statut d'Etat promulgué en , tous les enregistrements de naissance à Floride sont maintenant considérés comme confidentiels. Les copies, ou même informations issues de certificats, ne pourraient être transmises qu'à la personne concernée par l'enregistrement de naissance, ses parents ou tuteur légal, ou son représentant légal. Il apparaît donc que personne ne peut vérifier la déclaration selon laquelle les actes de naissances de RL ont disparu sans son autorisation écrite.

Lors de révélations plus récentes dans un groupe de discussion Internet, Gene Huff (ami et partenaire de RL) a révélé que la raison pour laquelle RL avait des difficultés à obtenir une copie de son acte de naissance était son statut adoptif, mais qu'un put finalement être obtenu.

1974 Les dates indiquées reflètent la précision avec laquelle elles sont connues. Des dates précises sont utilisées chaque fois que possible : Numéro de Sécurité Sociale émis dans l'Etat de New York

Le numéro de Sécurité Sociale de RL et son adresse actuelle, bien que dans les archives publiques, ont été supprimés de ce document dans l'intérêt de sa vie privée. Cependant, le n° de SS commence par 068, ce qui indique qu'il a été émis dans l'état de New York. Il est possible de déterminer d'après le reste du n° de SS qu'il a très probablement été émis en .

Août 1976

Selon Stanton Friedman, RL a été diplômé du lycée W. Tresper Clarke (740 Edgewood Drive, East Meadow Union Free District) de Westbury Long Island (New York). Sa position de classe était le n° 261 sur une classe de 369. De plus, selon Friedman, cela plaçerait RL dans le tiers inférieur de sa classe et entrer à Cal Tech ou le MIT nécessite généralement que l'étudiant soit dans les 10 % meilleurs de sa classe [15].

1976 : Déclare avoir suivi des cours à la Faculté Pierce de Los Angeles [14]

Ceci a été confirmé par Stanton Friedman. Après que RL ait déclaré qu'un de ses professeurs à Cal Tech était nommé "Duxler", Friedman localisa un William Duxler, professeur de Maths et Physiques à la Faculté de Pierce, qui parvint à déterminer que RL avait suivi au moins un de ses cours à la fin des années 1970s. Duxler dit qu'il n'a jamais enseigné à Cal Tech [15].

Juin 1977

Les parents de RL achètent une maison à 20650 Martha Street à Woodland Hills, Californie (OR Official Record of the County Recorder's office 77-592189 thru 592191) [10].

Août 1978

Les parents de RL déménagent à 4914 Natoma Avenue à Woodland Hills (OR 78-1030636 thru 1030638) [10].

1978

RL déclare avoir une Licence N.d.T.: Bachelor of Science en Physique et Technologie Electronique, de l'Université Pacifica (université par correspondance), selon le Rapport de Pré-Sentence de RL pour sa conviction de proxénétisme (cas 94922). Pacifica fut dissoute en 1978 par l'Etat de Californie pour avoir vendu des diplômes.

"1977 ou 78" : Déclare avoir suivi des cours à Cal State University, Northridge, "pendant un court moment pour certains cours", puis à CalTech [14]

Le "Big T" est l'almanach étudiant de CalTech. A la Bibliothèque Millikan de CalTech, chaque page de chaque numéro du "Big T" de l'année à a été vérifiée. Il n'y a aucune photo ou mention de RL nulle part dans aucune des activités, et il est hautement improbable qu'il fut étudiant ici. Une vérification avec George Knapp [1] et Stanton Friedman auprès de l'administration n'a révélé aucune archive d'une inscription de RL. Bien que Good rapporte que Friedman a confirmé l'inscription de RL à Cal State Northridge, Friedman indique que ce n'est pas exact et qu'il n'a fait aucune demande à Cal State Northridge (il y eut un Robert Lazar qui sortit de Northridge en 1978 avec un diplôme en Administration Commerciale Business Administration, mais un examen de l'almanach indique clairement qu'il s'agit d'un Lazar différent) [1] [15].

: RL épouse Carol Nadine Strong à Woodland Hills, Californie

Selon le certificat de mariage, à l'époque du mariage ils vivaient tous les 2 au 21619 Strathern, #1, Canoga Park, Californie. Le certificat liste l'occupation de RL comme étant "Ingénieur en électronique" et son plus haut niveau scolaire comme 12. La date de RL est listée comme le 26 janvier 1959 en Floride. L'occupation de Carol est listée comme "Technicienne en électronique" et son plus haut niveau scolaire de 12 également. La date de naissance de Carol est le 21 mars 1946, en Californie, la rendant de 13 ans plus âgée que RL. Le certificat liste ceci comme le 1er mariage pour les 2.

D'après le certificat les parents de RL étaient Albert Lazar et Phyllis Berliner (nom de jeune fille), tous 2 nés dans l'état de New York. Les parents de Carol étaient Harold Strong, né en Californie, et Verda Jones (nom de jeune fille), née dans le Colorado. Les témoins du mariage furent Chee Leung du 1485 1/4 Scott Avenue in Los Angeles, et Lois Kurz du 15210 Sherman Way, #52, à Van Nuys. Le mariage fut mené par le Rabbi Bernard M. Cohen du 23300 Aetna Street à Woodland Hills, Californie (certificat n° 1980 O-025327) [10].

"Probablement 1982" : Date de la Maîtrise prétendue du MIT [14]

A Rachel-93, RL est interrogé sur l'année de sa sortie du MIT et s'il a obtenu un doctorat. Il répond, Non, c'était une Maîtrise. L'année... Quelle était l'année du diplôme ? Probablement 82 parce que je pense que j'ai quitté l'endroit et suis parti à Los Alamos.

Glenn Campbell vérifia les sources suivantes à aux Archives de Institut du MIT (voir référence 14) : répertoires des étudiants entre 1978 et 1990, répertoires téléphoniques de la Faculté/du Personnel entre , liste des diplômes du MIT entre , et le registre MIT Alumni/ae de . RL n'était listé dans aucun de ces documents [16]. Stanton Friedman a également vérifié auprès du bureau des registres du MIT et du bureau Alumni et n'a trouvé aucun indice d'inscription. Friedman rapporte que RL n'est pas sur la liste de commencement de 1982 [15].

1982 : Listé dans l'annuaire téléphonique du Laboratoire National de Los Alamos, localisé par George Knapp [8]

Stanton Friedman indique : L'annuaire téléphonique n'est pas juste celui de LANL mais de LANL, du Département de l'Energie, Kirk Meier (orthographe incertaine) et d'autres. La liste montre clairement "K/M" après le nom de Bob, ce qui signifie Kirk Meier et prouve qu'il n'a PAS travaillé pour LANL, mais pour un sous-traitant. Ceci semble approprié pour le l'Installation de Meson mentionnée dans l'article du Monitor est une installation pour les utilisateurs avec des équipes venant de partout pour mettre en place leur équipment pour des expérimentations sur les accélérateurs. Jusqu'à 1000 personnes/an peuvent passer par là. Elles travaillent au Labo, PAS pour le Labo. Ils sont bien listés dans le répertoire téléphonique. Apparemment il était technicien [15].

Etrangement, le dossier de faillite [13] en ne montre pas d'emploi à LANL ou Kirk-Mayer (orthographe correcte), juste celui d'opérateur photo indépendant.

Mai 1982

Selon le Monitor de Los Alamos, RL et Carol ont déménagé à Los Alamos depuis la Californie. D'après les dates et adresses listées dans les papiers de faillite, il apparaît qu'ils se sont installés dans un duplex loué du 3964-B Sycamore et à une date ultérieure ouvrirent un commerce de traitement de photos au 941-A 18th Street [3] [13].

27 juin 1982 : Un article du Monitor de Los Alamos paraît sur RL et sa voiture à réaction Honda [3]

L'article, qui paraît à la une, identifie RL comme un physicien de l'Installation de Physique Meson de Los Alamos. Il y a un total de 4 photos de ce qui semble être un hatchback de Honda Civic (plaque minéralogique de Californie JETUBET) avec des air scoops au sommet et sur les côtés, et un jet nozzle dépassant de l'arrière là où la plaque d'immatriculation devrait normalement se trouver. L'article indique que le moteur, composé d'acier inoxydable et de titane, tourne pendant 30 à 60 s sur du propane liquide avec une post-combustion au kérosène produisant 800 livres de poussée. Bizarrement, Le réacteur ne peut faire avancer la voiture depuis un arrêt total et doit être conduit de manière normal jusqu'à 90 miles/h environ. Il n'y a pas de compresseur et RL déclare qu'il s'agit du meilleur moteur à réaction existant. Un réacteur standard utilise 6 livres de carburant pour chaque livre de poussée ; Lazar dit qu'il utilise 1,3 livres de carburant pour 1 livre de poussée. RL indique que la voiture a été conduite à plus de 200 miles/h sur un lac asséché près de Los Angeles.

L'article indique que la voiture attire beaucoup d'attention sur les Lazars, qui ont déménagé de Californie à Los Alamos il y a 1 mois de cela environ. D'après les descriptions de l'article des expériences des Lazars en Californie, il apparaît qu'ils ont été là pendant un moment avant d'arriver à Los Alamos.

28 juin 1982

Le Dr. Edward Teller donne une conférence à Los Alamos et RL déclare l'avoir rencontré avant le discours alors que Teller lisait l'histoire du journal du dimanche à propos de la voiture à réaction de RL (le Monitor n'était pas publié les lundis) [1] [3].

Le Monitor de Los Alamos du rapporte à sa une que Teller a parlé en longueur contre le mouvement de gel du nucléaire dans ce pays. L'article dit également que l'auditorium de LANL était bondé.

1984

Les papiers de faillite montre que RL a emprunté 4000 $ à sa mère (Phyllis S. Lazar) et, à l'époque de la faillite en justice, n'a remboursé que 500 $ [13].

1985

D'après le n° d' du magazine Omni, alors qu'il est en vacances au Nevada, il (RL) met tout son argent dans l'achat d'une maison close légal à Reno ; l'investissement se révèle si profitable qu'il n'a pas besoin de revenir à un emploi à plein temps pendant un moment. D'après Good, il était possédé par RL et Carol, et appelé le "Ranch Honeysuckle" dans le nord du Nevada. Dans les papiers de la faillite mise en justice en , aucune mention n'est faite d'une quelconque possession de revenu venant d'une maison close.

1985

D'après les papiers de faillite, RL achête une Corvette de 1984 pour 19 000 $. Il ne rembourse que 550 $. Elle fut repossédée en avant la poursuite pour faillite [13].

1985

RL emprunte 15 000 $ à son père (Albert M. Lazar), et n'aura remboursé que 1000 $ à l'époque de la poursuite pour faillite [13].

1985

Selon les papiers de faillite, RL emprunte un total de 60 000 $ à la Banque Nationale de Los Alamos, garantis sur une Honda de à 7900 $. Il n'aura remboursé que 1300 $ à l'époque de la poursuite pour faillute [13].

22 mars 1985

RL emprunte au moins 12000 $ à la Banque de Los Alamos pour des kits de retrofit to the film printer(s) à son commerce de traitement photo et 300 pellicules de film 35 mm. Remboursé que 300 $ à l'époque de la poursuite pour faillite et l'équipement fut repossédé à un moment avant l'action en justice [13].

7 mai 1985

D'après les papiers de faillite, RL et Carol ont emprunté 5000 $ via un "Prêt en 3 mn" de la Security Pacific Finance Corp. d'Albuquerque, au Nouveau Mexique [13].

13 juin 1985

RL et Carol achêtent une nouvelle maison à 1933 Ann Greta Street à Las Vegas à R.A. Homes of Nevada (OR 2129:2088021). D'après le dossier de faillite et d'autres documents, il apparaît que Carol établit sa résidence là-bas et que RL est resté à Los Alamos [11].

1986

Achête une Honda CRX de pour 9000 $. N'en a remboursé que 300 $ par l'époque de la poursuite pour faillite et fut repossédée à un moment en 1986, avant l'action en justice [13].

26 mars 1986

RL emprunte 2000 $ à John Horne de Los Alamos for down payment on a jet car. Le , le dette n'a pas été remboursée, selon le dossier de faillite [13].

: RL épouse Tracy Anne Murk à la chapelle de mariage "Nous venons juste de commencer" de Las Vegas

A l'époque, RL est apparemment toujours légalement marié à Carol. Aucun actes de divorce n'étaient enregistrés au bureau du Clerc du comté de Clark, et la nécrologie publiée de Carol comme son certificat de décès identifient RL comme son mari à l'époque. La personne officiant au mariage fut William Sharp et le certificat de mariage enregistré fut envoyé par courrier au 1073 Cheyenne, Los Alamos (OR 0765:0400067) [11].

21 avril 1986 : Carol Lazar meurt à Las Vegas [4][5]

Le certificat de décès de Carol Lazar (n° 001423-86) est enregistré au District de Santé du comté de Clark County, 625 Shadow Lane, Las Vegas, (702) 383-1223. Le district ne diffusera pas de copies de certificats à l'exception de membres de la famille ou dans quelques autres cas spéciaux. Cependant, les certificats sont disponibles pour être inspectés par ceux ayant des "intérêts legitimes". Cela incluerait les journalistes et les chercheurs.

Selon les données du certificat, la mort a été diagnostiquée comme un suicide et la cause était un empoisonnement par monoxide de carbone. La méthode donnée fut "Inhalation d'échappement de moteur de véhicule". Elle intervint à 1933 Ann Greta. Le cas fut renvoyé vers le Coroner, mais aucune autopsie ne fut réalisée.

Citant la nécrologie du Las Vegas Review-Journal du 23 avril 1986, Page 2B : Carol Lazar est morte lundi. Elle résidait depuis 2 ans à Las Vegas et travaillait dans le domaine du traitement de films en tant qu'indépendante. Lui survivent son mari Robert de Las Vegas. Les services privés et l'enterrement ont été assurés par Davis Funeral Home.

Avril 1986

Per statements in the bankruptcy file, RL left Los Alamos and moved to Las Vegas. The addresses listed in those papers indicate he moved to the Ann Greta house. [13]

July 21, 1986: RL dépose pour faillite

RL engage volontairement une action en justice pour faillite/Chapitre 7 (qui est une liquidation) à Las Vegas citant comme raisons une perte de clientèle et décès d'épouse (cas BK 86-01623) [13].

Dans le dossier, sous peine de parjure, RL déclare que son occupation était Opérateur de traitement Photo, qu'il était employé indépendant chez lui, et l'a été pendant 6 ans. Il n'y eut aucune mention d'emploi à LANL. Lorsqu'on lui demande s'il a eut des partenariats avec quelqu'un ou s'est engagé dans un commerce quelconque lors des 6 années précédentes, RL déclare Non. Dans les 2 années précédentes, RL déclare que le montant des revenus qu'il a reçu de son commerce est Inconnu, qu'il a n'a bénéficié d'aucun autre revenu d'autres sources et n'a pas rempli aucune déclaration fiscale durant cette période.

RL déclare que ses archives pour les 2 années antérieures à , ainsi que 15000 $, ont disparu avec son comptable, Scott R. Maxwell de Santa Fe, qui est parti sans laisser d'adresse. RL dit qu'un rapport de police sur l'incident a été rempli à Los Alamos.

RL déclare également que personne ne détient quoi que ce soit de valeur pour lequel il a un intérêt. Il n'y a aucune mention nulle part dans les documents de propriété, que ce doit pleinement ou en partie, d'une maison close.

RL liste ses dépenses mensuelle en hypothèques, utilitaires, nourriture, voiture, etc., comme totalisant 2360 $. Il liste une autre dette mensuelle de 13150 $, et bien que requis de spécifier de quoi il s'agit, il ne le dit pas. Ainsi ses dépenses mensuelles totales sont évaluées à 15 510 $.

12 octobre 1986 : RL épouse Tracy pour la 2nde fois

Cette fois, pour des raisons inconnues, Tracy utilise le nom de Jackie Dianne Evans. Le mariage était à la "Chapelle de l'Amour" à Las Vegas par James B. Terrell (OR 0773:0431981). Le certificat de mariage enregistré est envoyé à l'adresse de Ann Greta [11].

19 mars 1987 : Décret final de faillite est émis

La comptabilisation finale montre 173 250 $ en possessions (maison et équipement photo), et 270 324 $ en dettes [13].

1988 : RL rencontre John Lear, date précise inconnue [1]

16 mars 1988

Une "Notification de défaut de paiement" est émise pour la maison de Ann Greta pour n'avoir rien payé depuis le 7-1-87 et après. L'huissier du prêt le déclare dû et s'il n'est pas payé immédiatement, would be foreclosed on (OR 880316:00333) [11].

22 mars 1988

Tracy/Jackie achête une maison sur LXXXXX Street à Las Vegas sous le nom de "Jackie Evans".

La maison est achetée à Michael et Carolyn Tutay par Jackie Evans, une femme mariée comme sa seule et personnelle propriété. Dans le même temps, RL lui cède tous intérêts sur cette maison (OR 880322:124 à 127). (une cession est un document transférant tous droits ou intérêts de quelque sorte qu'un détenteur de propriété peut avoir, s'il en a, à un autre sans aucune guarantie de titre) [11].

4 août 1988

La maison de Ann Greta est vendu aux enchères par l'huissier pour 97 400 $ (OR 880912:262) [11].

Décembre 1988 : RL commence sa période de travail prétendue à S-4 [1]

Selon Good, RL aurait été appelé par téléphone et instruit de se rendre à l'Aéroport McCarran, où un Boeing 737 (probablement un 737-200 appartenant à EG&G) l'emmenerait avec d'autres à Groom Lake. De là, après avoir attendu brièvement dans une cafétéria, un bus aux fenêtres obscurcies roula sur le reste du trajet le long d'une route sale vers une zone estimée être à 10 ou 15 miles au sud de Groom Lake, adjacente à Papoose Lake.

Mars 1989 : Selon le récit de Good, RL commence ses premières interviews avec George Knapp [1]

Selon l'interview par Lindemann, elles sont réalisées pour être conservées au cas où [2]. Curieusement, dans une interview radio avec Chuck Harder à l'émission "For The People" du 17 novembre 1989, George Knapp déclare que John Lear ne lui a pas présenté RL avant mai 1989.

22 mars 1989 : 1er mercredi d'expédition nocturne à Tikaboo Valley pour voir les essais de disque

Les observateurs sont RL, Tracy Lazar, Gene Huff et John Lear, utilisant le RV de Lear. Lear est le seul qui voit la lumière de forme elliptique à travers un télescope et l'observation totale dure près de 7 mn [1].

29 mars 1989 : 2ème mercredi d'expédition nocturne pour voir les essais

Les observateurs sont RL, Tracy Lazar, Gene Huff et Jim Tagliani. Ils filment une lumière en mouvement, affichant l'heure système de 20:30 [1] [2] [9].

5 avril 1989 : 3ème mercredi d'expédition nocturne pour voir les essais

Les observateurs sont RL, Tracy Lazar, sa soeur, Gene Huff et John Lear. Ils sont découverts par des gardes et détenus et questionnés par le sheriff du comté de Lincoln [1] [14].

7 avril 1989 : Dernier "jour de travail" de RL. Debrieffé au terrain d'aviation de Indian Springs [1]

RL dit avoir été ordonné de rapporter à Indian Springs où il a été interrogé sur ses activités des nuits précédentes. Dans le livre de Good, RL déclare : Je n'ai jamais été officiellement licencié et mon accréditation n'a jamais été officiellement retirée, mais qu'il refuse d'y retourner par peur pour sa sécurité. Dans le livre de Lindemann RL indique : En fait je ne suis pas parti, ils ont nié mon accréditation. La raison donnée à la révocation d'accréditation fut l'instabilité du mariage de RL avec Tracy, dont RL prétend qu'elle avait une liaison avec son instructeur de vol [14].

Mai 1989

Selon les déclarations sous serment des archives du divorce, RL se sépare de Tracy/Jackie [12].

Mai 1989

Les premières interviews de RL avec George Knapp sont diffusées sur la KLAS-TV de Las Vegas, en silhouette, utilisant le pseudonyme de Dennis.

10 novembre 1989

KLAS-TV, qui plus tôt dans la semaine a débuté une série de reportages de George Knapp sur les ovnis, identifie et interviewe RL.

21 novembre 1989

RL et Gene Huff sont invités à l'émission radio "Billy Goodman Happening" sur KVEG 840 AM.

25 novembre 1989

"UFOs: The Best Evidence" une compilation de 2 h sur des reportages précédents, passe sur KLAS-TV.

9 décembre 1989

RL apparaît sur "On The Record", produit par George Knapp, sur KLAS-TV.

20 décembre 1989

RL est invité à l'émission radio "Billy Goodman Happening" sur KVEG 840 AM.

5 juin 1990 : RL est arrêté à Las Vegas pour proxénétisme [6]

18 juin 1990 : RL plaide coupable face à une accusation de crime de proxénétisme en Court de District [6]

Selon de Sun de LV, Le plaidoyer de culpabilité faisait partie d'une entente relative au plaidoyer dans laquelle le bureau de l'attorney du district a accepté de ne pas poursuivre pour des charges supplémentaires liées à la prostitution.

L'histoire du Review-Journal de LV dit que RL a rencontré la prostituée Toni Bulloch en tant que client et l'a aidé à monter son business dans les appartements de Newport Cove sur Tamarus Street. L'histoire indique également, Les documents montre que Lazar a été Bulloch à monter l'affaire, qu'il a effectivement conservé des enregistrement informatiques des clients, et a aussi perçu au moins 50 % de ses gains. Lazar était aussi intéressé de recruiter d'autres femmes dans l'opération, indiquent les archives.

25 juillet 1990 : RL est divorcé de Tracy/Jackie (cas D 130180) [12]

Selon les actes du cas, RL a reçu la maison de LXXXXX Street et tous équipements et/ou revenus de ses affaires connues sous le nom de "Jet Processing", "United Nuclear" et "Red Light Racing". Tracy/Jackie reçoit un une camionnette pickup et diverses fournitures et éléments audio-video. Les actes identifient aussi les 2 mariages (i.e., d'abord sous le nom de Tracy puis à nouveau sous le nom de Jackie) et ordonne que Tracy/Jackie conserve le nom de "Tracy Lazar".

20 août 1990 : Date de condamnation

Ayant été convaincu de proxénétisme, RL est condamné à 6 mois de probation, 150 h de travail d'intérêt général, une obligation d'entreprendre une psychothérapie et de rester éloigné des maisons closes [7].

L'article du Review-Journal de LV dit que bien que les autorités de libération sur parole et de probation ont recommandé une évaluation en prison de 4 mois pour Lazar, le procureur, John Lukens, a indiqué que les circonstances du cas étaient telles que le Metro vice et le DA n'ont pas d'opposition à la probation. L'article indique également que la court a reçu des letters soutenant RL de la part de George Knapp et du député James Bilbray (D-Nevada).

14 septembre 1990

"Jackie Evans Lazar" cède la maison de LXXXXX Street à RL, lui en transférant ainsi la propriété (OR 900913:00477) [11].

12 décembre 1990

Le Service des Impôts places a 4897 $ lien sur RL pour impôts (OR 901213:608) [11].

1er mai 1993 : RL parle au "Ultimate UFO Seminar" tenu au Little A-Le-Inn de Rachel, Nevada [14]

11 juin 1993

Daily Variety, un journal de l'industrie du divertissement rapporte : New Line Nabs Pic Based on Gov't UFO Scientist. Extraits de l'histoire : L'histoire de la vie de l'ancien scientifique du gouvernement U.S. Bob Lazar qui fut a récemment été put into turnaround par les productions Gruber-Peters a été been put on an earthly fast track par New Line Cinema pour le réalisateur Chuck Russell, selon Michael De Luca, vice-président exécutif/CEO de New Line.

New Line a finalisé l'accord pour le film encore sans titre mercredi après que Lazar ait examiné les offres concurrentes du producteur Steve Tisch, des productions Simpson-Bruckheimer et de l'acteur Steven Seagal, indique De Luca.

De Luca dit que le film aura un budget de 8 à 10 millions $ et sera tourné fin ou début `94 pour une sortie en `94.

Selon Lindemann dans UFOs and The Alien Presence, 6 Viewpoints, RL a obtenu des brevets. Les domaines sont inconnus. Dans une discussion personnelle avec Lindemann, je l'ai interrogé sur le commentaire sur les brevets, mais Lindemann n'est pas parvenu à se souvenir avoir même faire cette déclaration dans son livre. J'ai effectué plusieurs recherches de brevets sur quoi que ce soit par Robert Lazar, sans succès. Selon Timothy Good, RL a n'a travaillé sur S-4 que 6 ou 7 jours entre décembre 1988 et avril 1989. Selon RL à Rachel-93, il arrivait en avion entre 16:00 et 17:00, et repartait vers 23:00. Par conséquent, son total d'heures employées à S-4 doit être de 49 h ou moins, ou juste au-delà de l'équivalent d'une semaine de travail.

Document Sources And Availability

  1. Alien Contact , by Timothy Good, published by William Morrow and Co., 1993 (AKA Alien Liaison )
  2. UFOs and The Alien Presence, 6 Viewpoints , by Michael Lindemann, 1991. Published by the 2020 Group, 3463 State Street, Box 264, Santa Barbara, CA 93105
  3. Los Alamos Monitor , June 27, 1982, page A1, "LA Man Joins the Jet Set - at 200 Miles an Hour". This document is only available for on-site inspection and copying at the offices of the Monitor, 256 DP Road, Los Alamos, NM 87544. (505) 662-4185. This story has been transcribed and placed on the Internet.
  4. Las Vegas Sun , April 23, 1986, Page 8B, "Obituaries". Available on microfilm at the offices of the Sun or numerous libraries.
  5. Las Vegas Review-Journal , April 23, 1986, Page 2B, "Deaths". Available on microfilm at the offices of the R-J or numerous libraries.
  6. Las Vegas Review-Journal , June 19, 1990, Page 8B, "Source in Channel 8's UFO series pleads guilty to pandering charge". Available on microfilm at the offices of the R-J or numerous libraries.
  7. Las Vegas Review-Journal , August 21, 1990, Page 2C, "Judge gives UFO `witness' Lazar probation on pandering charge". Available on microfilm at the offices of the R-J or numerous libraries.
  8. UFO's, The Best Evidence , video by George Knapp. Available from "Video Dave" at the UFO Audio-Video Clearing House, PO Box 342, Yucaipa, CA 92399, (909) 795-3361. Call for details and prices.
  9. The Lazar Tape , video by Tri-Dot Productions, 1324 S. Eastern, Las Vegas, NV 89104. This tape had been available at a price of $29.95 + $3.50 S&H. A newer, slightly more expensive version with enhanced production values is the final stages.
  10. Public records, Los Angeles County Registrar/Recorder/Clerk's office., 12400 E. Imperial Highway, Norwalk, CA. (Marriage certificates are $13 each,: 310 462-2137) (Real estate documents are $2 for the 1st page and $0.50 for each page thereafter: 310 462- 2133)
  11. Public records, Clark County Recorder's office, 309 S. 3rd Street, (or PO Box 551510) Las Vegas, NV 89155- 1510. (702) 455-4336. Cost for Official Records is $1.00 per page. Certified marriage certificates are $7.00.
  12. Public records, Clark County Clerk's office, 200 S. 3rd Street (or PO Box 551601) Las Vegas, NV 89155-1601. (702) 455-4411. Cost varies per document. Call.
  13. Public records, Case BK 86-01623, US Federal Bankruptcy Court, Las Vegas.(702) 388-6257. Cost for bankruptcy papers is a $25.00 retrieval fee and about $8.00 for copying the roughly 120 pages of information.
  14. Public question and answer session by RL on May 1, 1993 at Rachel, Nevada. "Bob Lazar at The Ultimate UFO Seminar" transcript available from Glenn Campbell, PO Box 448, Rachel, NV 89001. Cost is $8.00 plus $2.00 postage (Overseas airmail is $5.00).
  15. Personal correspondence with Stanton Friedman, dated June 27, 1994. Quoted with permission.
  16. Documentation of Glenn Campbell's search for RL's records and instructor at MIT is available from him at PO Box 448, Rachel, NV 89001. Include $1.00 for copying and postage (This info is included as part of reference 14).