Rapport d'infraction/incident

Home

1ère page du rapport d'origine
Le rapport d'origine
Agence
Police d'Etat du Nouveau Mexique
ORI NM 07 Cas n°  
Type d'incident
Mutilation de bétail
   
Lieu de l'incident
13 miles à l'est de Dulce sur le ranch de Manuel Gomez
Type d'arme
Indéterminé
Date de l'incident
13-06-76
Heure
inc
Etranger à étranger
Non
Plaignants
Manuel Gomez
Adresse
Boîte postale 372, Dulce, N.M. 87528
N° téléphone
759-3239
Nom de la victime
Manuel Gomez
Race
A
Sexe
M
Date de naissance
09-07-28
N° téléphoneRes
759-3620
Voir attaché
      Date du signalement de l'infraction
13-06-76
Heure
20:00
      Date de préparation du rapport
15-12-76
Statut du cas
Actif
Officier rapporteur
Gabriel L. Valdez 575-96-782
Officier approbateur
Xxxx
2ème page du rapport d'origine
Le rapport d'origine

Mutilation de vache - Page 1

Le 13 juin 1976 vers 20:00, M. Manuel Gomez, de Dulce, au Nouveau Mexique, contacta l'auteur par l'intermédiaire du service public indiquant qu'il avait trouvé une vache de 3 ans sur son ranch qui semblait avoir été mutilée et qu'il voudrait que l'auteur vienne l'examiner. L'auteur informa M. Gomez qu'il était en congé et que j'irais là-bas à 05:00, le 14 juin 1976.

L'auteur contacta M. Paul Riley du Comité Sanitaire du Bétail du Nouveau Mexique et se rendit au ranch de Gomez. A l'arrivée au ranch, il fut observé que les seules traces de véhicule étaient celles du pickup de M. Gomez, son ranch étant clôturé et la seule entrée étant par la grille utilisateur par l'auteur. Sur les lieux, l'auteur examina la carcasse d'une vache noire Tête Blanche de 3 ans qui reposait sur son côté droit. L'oreille gauche, la langue, les mamelles et le rectum avaient été enlevés avec ce qui semblait être un instrument précis aiguisé. Aucune trace de sang n'était laissée sur la peau de la vache. Le cuir sous la vache était blanc de sorte que le repérage de sang aurait été facilement détecté. Un autre indice sur la vache était une petite piqûre sur le brisker. Aucun autre indice n'était disponible quant à la cause de la mort.

L'enquête poursuivie autour de la zone révéla qu'une sorte d'appareil suspecté avait atterri 2 fois, laissant ces marques de pod positionnées en forme triangulaire. Le diamètre de chaque pod était de 14 pouces. Le périmètre autour des 3 pods était de 16½' (6'X5'X5½'). Emanant des 2 atterrissages se trouvaient des trepieds plus petits de forme triangulaire espacés de 28 pouces et de  pouces de diamètre. Une enquête sur les lieux montra que ces petits trépieds avaient suivi la vache sur à peu près 600 pieds. Les traces de la vache montraient là om elle avait lutté et était tombée. Des petites traces de trépied étaient partout autour de la vache. D'autres indices montraient que l'herbe autour des trépieds, alors qu'ils suivaient la vache, avait été brûlée. Egalement une substance jaune huileuse fut localisée en 2 endroits sous les petits trépieds. Cette substance fut soumise au labo de la Police d'Etat. Le labo fut incapable de détecter le contenu de la substance.

Un échantillon de la substance fut soumis à un labo privé et ils furent incapables d'analyser la substance en raison du fait qu'elle avait disparu ou s'était désintégrée. Des échantillons de peau furent analysés par le labo de la Police d'Etat et le bureau de l'Examinateur Medical. Il fut rapporté que la peau avait été découpée avec un instrument tranchant.

Le 17 juin 1976, l'auteur contacta un certain M. Howard Burgess d'Albuquerque, au Nouveau Mexique, pour venir sur les lieux et procéder à un test de radiation. C'était 3 jours après que l'incident ait eu lieu. Ses conclusions furent que autour des marques de trépied et dans les traces immediates, le niveau de radiation était double de la mesure de fond ambiant. Les qualifications de M. Burgess pourraient être vérifiées car il est scientifique à la retraite des Labo de Sandia, à Albuquerque, au Nouveau Mexique. L'opinion de l'auteur est que les découvertes de radiation sont délibérément laissées sur les lieux pour troubler les enquêteurs.

Il y avait aussi des indices que les marques de trépied étaient revenues et avaient enlevé l'oreille gauche. Les marques de tripode furent trouvées par-dessus les traces de pneu la visite d'origine de M. Gomez. L'oreille gauche était intacte lorsque M. Gomez avait trouvé la vache la 1ère fois.

3ème page du rapport d'origine
Le rapport d'origine

La vache avait un veau de 3 mois qui n'a pas été localisé depuis l'incident. Ceci semble étrange car un petit beau reste normalement autour de la vache mère même si la vache est morte.

L'auteur a mené une enquête intensive sur à peu près 23 mutilations de bétail qui ont été signalée dans l'état du Nouveau Mexique ces 16 derniers mois. Elles suivent toutes le même schéma. Egalement lors de cette enquête l'auteur a pu déterminer que sur une des vaches mutilées qui fut trouvée au Nouveau Mexique, un dosage élevé d'insecticide Atropine fut analysé dans le système sanguin. Cette substance est une drogue tranquilisante. Le Laboratoire de Recherche Scientifique de Los Alamos a mené une autopsie sur plusieurs animaux dont un buffle, qui révéla que les animaux avaient été hautement infectés par le charbon bactérien.

L'enquête a aussi révélé que sur toutes les mutilations de bétail qui ont eu lieu au Nouveau Mexique et les états environnants, que l'objet des mutilations a été le système ganglionnaire.

L'autre a assisté le sheriff Tex Graves, du comté de Logan, Sterling, Colorado. Des échantillons de vaches mutilées du comté de Logan furent apporté par l'auteur pour être analysés par 3 chimistes privés, puisqu'il semble que les laboratoires associés au gouvernement ne fournissent pas des conclusions complètes. La substance qui se trouvait sur la vache (mutilée dans le comté de Logan) fut analysée comme contenant une résine échangeuse d'ions et de la vitamin B12. L'auteur travaille avec le sheriff Graves suite au fait que le sheriff Graves n'a pu obtenir la coopération de l'Université d'Etat du Colorado pour l'analyse des échantillons. Ces voyages ont été faits sur le propre temps de l'auteur et à ses propres frais. L'auteur a contacté plusieurs états où ces mutilations existent au-delà du millier.

Lors de cette période d'enquête plusieurs théories ont été vérifiées en profondeur telles qu'un groupe d'"adorateurs de Satan" et les prédateurs. Les 2 ont été exclues suite à l'expertise et la precision et le coût impliqué pour mener une opération aussi sophistiquée et discrète. Il devrait aussi être noté que lors du printemps 1974 lorsqu'une quantité énorme de bétail fut perdue suite à de fortes chutes de neige, les carcasses avaient été mangées par les prédators. Ces carcasses ne ressemblaient pas aux carcasses des vaches mutilées.

L'enquête ses réduite aux théories impliquant (1) Une utilisation expérimentale de la vitamine B12 et (2) Le test du système ganglionaire. Lors de cette enquête une étude intensive a été faite de (3) Ce qui est impliqué dans les tessais de guerre bactériologique, et la corrélation possible de ces 3 facteurs (essais de guerre bactériologique, utilisation de la vitamine B12, tests du système ganglionnaire).

L'enquête se poursuit sur ce cas.

Soumis respectueusement,

Gabriel L. Valdez
Police d'Etat du Nouveau Mexique

Home