Après les "soucoupes" des êtres mystérieux...

Le Soir, mercredi 19 juillet 1967

Home

Ils ont fait très peur à une jeune fille dans une forêt du Doubs

BESANÇON (ACP) - Une jeune fille de 15 ans, Joelle Rabier, fille du menuisier d'Arc-sous-Cicon (Doubs) a été lundi soir l'héroïne d'une aventure incroyable qui a jeté la population de son pays dans un état de surexcitation. Il était 17:00, Joelle était partie se promener avec quelques enfants du village. Elle se trouvait à l'orée du bois, au lieu-dit "Les Blavières", lorsque tout-à-coup, l'un des enfants qui marchait légèrement en avant du petit groupe, revint effrayé et en larmes. Joelle s'approcha alors et ce qu'elle vit la cloua d'émotion : Au bord de la forêt se trouvaient 4 petits êtres mystérieux avec une tête grosse comme une pomme de terre, une taille d'environ 1,10 m, 2 bras et un abdomen prohéminent.

Dès qu'ils m'ont vue, raconte la jeune fille, ces 4 petits êtres tout noirs, de la taille d'un enfant de 3 ans, se sont enfuis au ras du sol à une vitesse incroyable en direction du bois où ils ont disparu. En s'enfuyant ils échangeaient un langage musical.

La nouvelle de cette apparition a causé dans le pays une stupeur d'autant plus grande que, scientifiquement cette fois-ci, a été observé dans la nuit de lundi à mardi, vers 01:15 et dans le ciel bisontin, une boule de feu d'origine inexplicable.

2 astronomes de l'Observatoire étaient occupés à suivre dans le ciel le passage des satellites Echo 1 et Echo 2, lorsque leur attention fut attirée par un objet circulaire et incandescent qui apparut à l'ouest et après être resté immobile 30 s au-dessus de l'horizon, a filé vers le sud à une vitesse très élevée.

Dans tout le Haut-Doubs on est persuadé que les petits êtres observés par Joelle Rabier proviennent d'une autre planète que la Terre et que la boule de feu observée dans la nuit de lundi à mardi n'est autre que leur véhicule spatial.

Les battues organisées dans les bois de Blavières par les habitants du village n'ont rien donné.

Home