"Le radar a fonctionné normalement" affirme-t-on à Orly

Le Figaro, 21 février 1956

Home
L'article d'origine
L'article d'origine

A propos de l'apparition dans le ciel de Paris d'un mystérieux engin

Nous avons relaté dans quelles circonstances les techniciens du radar d'Orly avaient constaté, dans la nuit de vendredi à samedi, la présence d'un engin mystérieux qui sillonna le ciel de Paris pendant 4 h avant de disparaître.

Une information selon laquelle le radar qui repéra l'engin aurait été placé sous scellés a été démentie dans les milieux autorisés. Ceux-ci font remarquer que le radar constitue un système trop complexe et trop important pour être placé tous simplement sous scellés et qu'il serait insensé de mettre hors service celui d'Orly dont le fonctionnement n'a accusé rien d'anormal.

Ils confirment d'autre part, que le service de navigation aérienne d'Orly avait alerté vers minuit les services de la défense anti-aérienne du territoire.

Il y a donc lieu de se demander pourquoi le radar militaire de Meaux qui aurait pu observer cet engin pendant près de 4 h, n'est pas entré en action. S'il avait secondé le radar d'Orly, le radar de Meaux aurait peut-être contribué dans une large mesure à éclairer ce mystère.

Home