Le Fermier Harcelé Qui a Trouvé la "Soucoupe" Se Dit Désolé d'En Avoir Parlé

Roswell Daily Record
L'article du Roswell Daily Record le dimanche 9
Armstrong juste après sa première marche sur la Lune.

W. W. Brazel, 48 ans, fermier du comté de Lincoln vivant à 30 miles au Sud de Corona, a aujourd'hui raconté son histoire de la découverte de ce que l'armée a d'abord décrit comme un disque volant, mais la publicité qui a suivi sa découverte l'a amené à ajouter que s'il trouve un jour autre chose qu'au moins au bombe, il n'en dira certainement aucun mot.

Brazel fut amené ici hier par W. E. Whitmore, de la station radio KGFL, fut pris en photo et donna une interview au Record et à Jason Kellahin, envoyé ici depuis le bureau d'Albuquerque de l'Associated Press pour couvrir l'histoire. La photo pour laquelle il a posé a été envoyée via la machine de transmission de photo de AP spécialement configuré pour le bureau du Record par R. D. Adair, directeur de AP en ligne ici depuis Albuquerque dans le seul but d'obtenir cet photo et celle du shériff George Wilcox, à qui Brazel a initialement livré l'information de sa découverte.

Brazel raconta que le 14 Juin lui et un fils de 8 ans, Vernon, se trouvaient à 7 ou 8 miles de la ferme de J. B. Foster, dont il s'occupe, lorsqu'ils arrivèrent sur une grande zone d'épave brillante composée de bandes adhésives, feuilles métalliques, d'un papier plutôt résistant et de baguettes.

A l'époque Brazel était pressé de faire sa ronde et il n'y prêta pas beaucoup attention. Mais il remarqua ce qu'il avait vu et le 4 Juillet lui, sa femme, Vernon et une fille, Betty, âgée de 14 ans, retournèrent sur les lieux et ramassèrent une petite partie des débris.

Le jour suivant il entendit parler des disques volants pour la 1ère fois, et il se demanda si ce qu'il avait trouvé pourrait être les reste de l'un d'entre eux.

Le Lundi il se rendit en ville pour vendre de la laine et alors qu'il était là il alla voir le shériff George Wilcox et "chuchota d'une manière confidentielle" qu'il pourrait bien avoir trouvé un disque volant.

Wilcox prit contact avec Roswell Army Air Field et le major Jesse A. Marcel accompagné d'un homme en civil l'accompagnèrent chez lui, où ils ramassèrent le reste des morceaux du "disque" et rentrèrent chez lui pour essayer de le reconstituer.

D'après Brazel ils ne parvinrent tout simplement pas à la reconstituer du tout. Ils tentèrent d'en faire un cerf-volant, mais n'y parvinrent pas et ne trouvèrent aucun moyen de le reconstituer d'une manière qui corresponde.

Le Major MarcelMajor Marcel l'apporta alors à Roswell et ce fut la dernière fois qu'il en entendit parler jusqu'à ce que l'histoire sorte qu'il avait trouvé un disque volant.

Brazel dit qu'il ne l'avait pas vu tomber du ciel et ne l'avait pas vu avant qu'il se déchire, et qu'il ne savait donc pas quelle taille ou forme il pouvait avoir, mais qu'il pensait qu'il pourrait être aussi grand qu'une table. Le ballon qui le soutenait, si c'est comme cela que cela fonctionnait, devait faire dans les 12 pieds de long, pensa-t-il, mesurant la distance d'après la taille de la pièce où il était assis. L'adhésif était de couleur gris fumé et éparpillé sur une zone de 200 yards de diamètre environ.

Lorsque les débris furent rassemblés les feuilles métalliques, le papier, la bande et les baguettes constituaient un paquet long de 3 pieds et de 7 à 8 pouces d'épaisseur, tandis que l'adhésif faisait un paquet de 18 à 20 pouces de long et près de 8 pouces d'épaisseur. En tout, estima-t-il, le lot entier devait peut-être peser 5 livres.

Il n'y avait aucun signe de quelque métal dans la zone qui aurait pu être utilisé pour un moteur et aucun signe de quelque propulseurs d'un type quelconque, bien qu'au moins une aile de papier ait été collée sur une feuille métallique.

Aucun mot ne fut trouvé quelque part sur l'instrument, bien qu'il y ait eut des lettres sur certaines parties. Beaucoup de bande adhésive et certaines bandes avec des fleurs imprimées dessus avaient été utilisées dans la construction.

Aucune ficelle ou fils ne furent trouvé mais il y avait des oeillets dans le papier indiquant qu'un certain type d'attachement aurait pu être utilisé.

Brazel dit qu'il avait trouvé auparavant 2 ballons d'observation météo sur la ferme, mais que ce qu'il avait trouvé cette fois-ci ne ressemblait pas du tout à l'un d'entre eux.

Je suis sûr que ce que j'ai trouvé n'était pas un ballon d'observation météo," a-t-il déclaré. "Mais si je trouve quelque chose d'autre à part une bombe ils auront du mal à me faire dire quelque chose dessus."