En , le DoD acquiert 5072 acres à 8 miles au Sud de Roswell pour construire une école d'entraînement nommée Roswell Army Air Field (RAAF). L'amée construit 2 pistes et diverses installations de soutiens et hangars, une installation de stockage des ordonnances, de nombreux baraquements, des halls pour les mess, un bâtiment de quartier-général, des installations de réparation et maintenance des véhicules, des hébergements temporaires, un hôpital, et de nombreux bâtiments de stockage et soutien.

A cette époque la base herberge le 509ème Groupe de Bombardement, le seul régiment au monde équipé de la bombe A. Cette année-là, c'est cette base qui est au coeur de l'incident de Roswell.

En le site est transféré au SAC de l'USAF, et renommé Walker Air Force Base. Des pistes et taxiways supplémentaires sont construites ainsi que de nombreux bâtiments supplémentaires. C'est l'une des plus grandes bases du SAC en terme de nombre d'appareils et de structures et installations permanentes.

RIAC

Le la base est désactivée et la plupart du site est confié à la ville de Roswell. Elle est aujourd'hui connue comme le Roswell Industrial Air Center (RIAC).