Il voit un aéronef

Courier Freeman de Potsdam (New York), mercredi 27 octobre 1915
s1Clark, J. E.: "airship, New York, 1915", Magonia Exchange, 16 août 2007

Un postier rural en observe un près de Crary Mills.

Le Plaindealer indique, "Canton has put it over Watertown, Clayton, Brockville and other places comme une tente. Pendant tout l'été ils ont vu des lumières dans les cieux et entendu le bourdonnement de moteurs et parlé de machines volantes vues qui se révélèrent par la suite être des sacs à air chaud tandis que le bruit des moteurs venait de roues dans leurs têtes.

"Mais lundi après-midi [à priori le 18 octobre] vers 16 h, alors que le postier Ernest Crosby était sur sa route près de Crary Mills il entendit the real thing, and looking up he saw the aeroplane above him, headed in the direction of Ogdensburg. It was broad day light.

"M. Crosby sait reconnaître une machine volante quand il en voit une. Il ne porte pas de lunettes et il ne s'agissait pas d'un insecte sur une lentille. Le bruit montrait qu'il s'agissait d'une chose réelle, et Canton et Crary Mills sont des villes sèches.

"Le Plaindealer a appelé un certain nombre de personnes sur la route mais on lui a invariablement dit qu'ils se préoccupaient des choses ici bas, dans leurs maisons et leurs boutiques, et ne gardaient pas leurs tête dans les nuages pour voir des vaisseaux perdus qui devraient passer la nuit sous la forme de grappes de lumières."