P-80 (1944)

Home
Lockheed P-80A Shooting Star
  • Envergure : 11,85 m
  • Longueur : 10,52 m
  • Moteur : 1 turboréacteur General Electric J33-GE-9 de 1750 kgp
  • Armement
    • 6 mitrailleuses de 12,7 mm
    • charge offensive, 10 roquettes de 127 mm ou 2 bombes de 454 kg
  • Masse : maximum au décollage, 6350 kg
  • Vitesse maximale : 898 km/h au niveau de la mer
  • Vitesse ascensionnelle : 1109 m/mn
  • Autonomie : 1255 km
Les 1ers F-80A de production étaient peints pour adoucir tous les joints du revêtement. La peinture fut interrompue par la suite [Aviation History] Reagan

1er avion à réaction de combat mis en service par l'US Army Air Force, le P-80 Shooting Star nait d'un projet de la firme Bell visant à équiper une cellule de P-59B de 1 seul réacteur I-16 dont les entrées d'air seraient logées dans les emplantures d'ailes. Monoplan à ailes basses, propulsé par un De Havilland Goblin, le P-80 Shooting Star souffre d'un taux d'attrition élevé. Construit en 143 jours seulement, le prototype XP-80 vole le 9 janvier 1944. Le premier P-80A de série est terminé en février 1945. Au début, ces avions ont une peinture grise brillante, insuffisamment résistante, qui altére les performances et que l'on abandonne pour un polissage du métal nu. 525 P-80A seront commandés, dont 240 seront convertis en P- 80B; 798 autres P-80C seront livrés en 1948-1949.

Seuls 2 P-80A sont engagés au combat pendant la 2nde guerre mondiale, en Italie. Désigné F-80 après la mi-juin 1948, le Shooting Star est employé aux attaques au sol et à la reconnaissance armée en Corée. Mais les progrès du développement de l'aviation de chasse ont été si rapides au lendemain de la guerre que le P-80 Shooting Star, qui était depuis 5 ans en service actif, y apparait comme complètement dépassé face au nouveau MiG 15, en novembre 1950. De fait, la différence de performances est telle que seule la plus grande habileté de ses pilotes lui permit de survivre à ses combats avec le MiG, jusqu'à la mi-avril 1953.

Home