L'observation de Poncey-sur-l'Ignon

Une affaire restée inexpliquée

Le lundi 4 octobre 1954 à 20 h, à Poncey-sur-l'Ignon (Bourgogne, France), Mme témoin (ménagère) s'enfuit à la vue d'un corps allongé (circulaire ?) émettant une lumière orange, de 3 m de diamètre, se balançant dans les airs et qui atterrit à 18 m de leur ferme. Ils s'enfuient.

Lorsque des voisins, MM. témoin n° 1 et témoin n° 2 arrivent avec leurs fusils, ils trouvent un grand trou, comme si la terre venait d'être "aspirée" sur la surface d'un quadrilatère.

M. témoin n° 3 confirmera avoir vu 1 objet lumineux en vol.

Enquête

Une enquête sera effectuée par la Gendarmerie et l'Armée de l'air française. On ne trouvera nulle part la terre manquante aFranc-Tireur, l'Aurore, Libération, 7 octobre bFrance-Soir, Paris-Presse, 8 octobre 1954 cVallée, J.: Anatomy 71.

Par la suite Charles Garreau rencontre les témoins. Plus tard d'autres curieux viennent et dans les années 1980 à 1982, l'ADRUP a fait une contre-enquête difficile. Les analyses du sol n'ayant pas été faite et le témoin principal refusant de tout raconter (trop embêtée par les journalistes) le dossier est bouclé avec une impasse dGeoffroy, P.: "Poncey-sur l'Ignon - 1954 - toujours une RR2", ADRUP · L'ufologie en Côte d'Or, 16 avril 2009.