Le à Maspalomas (Gran Canarias) va avoir lieu une série d'observations.

, l'équipage du Atrevida, un navire d'escorte de la Marine qui se trouve à 3.5 miles de la côte de l'île de Fuerteventura, observe une lumière jaune-bleue extrêmement intense venant de la côte de l'île vers la mer. Le capitaine du navire fait un rapport détaillé de l'observation dans le journal de bord. L'ovni est aussi vu de résidents de l'île, 3 villages - Galdar, Las Rosas (Canaries) et Agaete - faisant les signalements les plus significatifs.

Photographie de l'observation du à Maspalomas (Gran Canarias) Rapport déclassé de la Zone Aérienne de Canarias Commandement Aérien de Combat < Ballester Olmos 2001
Photographie de l'observation du 22 juin 1976 à Maspalomas

Le , le général commandant la zone aérienne des Canaries nomme un adjudant-major enquêteur fait une recherche approndie dans les journaux de bords militaires et civils, et déclare qu'il n'y avait aucun vol aérien ou d'exercices qui pourraient expliquer les signalements. L'Armée de l'Air espagnole fait un récapitulatif très détaillés de l'ensemble des observations : leur rapport liste 14 déclarations de témoins différents "hautement crédible". L'objet luisant a aussi été photographié par plusieurs témoins différents, de divers endroits à des angles divers.

Galdar

Photographie de l'observation du 22 juin 1976 à Maspalomas

Le récit le plus dramatique de ces observations est probablement celui d'un médecin, le docteur Francisco Padron Leon, qui était en déplacement dans un taxi à ce moment, arrivant à la maison du patient qui l'avait appelé, vit avec le conducteur une grande sphère blue luisante. Le docteur regarde la sphère suffisamment longtemps pour faire un rapport très détaillé de l'objet inconnu. Il décrira la sphère comme ayant un rayon de 100 pieds , avec la partie inférieure l'intérieur de la boule ayant une plate-forme faite d'un matériau semblable à l'aluminum. 2 grands êtres extraterrestres, de 8 pieds à 10 pieds de haut, pilotent la plate-forme, ou contrôlent le centre de la sphère, chacun d'un côté. Les êtres portent des vêtements d'une couleur rouge, et se regardent directement l'un-l'autre en effectuant leur tâche. Les êtres sont de forme humanoïde, avec des têtes disproportionément grandes par rapport au reste de leurs corps. Ils portent un casque. Le docteur parvient à glâner une si bonne description des êtres et de la plate-forme parce que la sphère est totalement transparente. Il peut voir des étoiles à travers la sphère. Alors qu'il la regarde, elle commence à devenir de plus en plus grande et à s'éloigner de l'île vers la ville de Tenerife. Après avoir atteint sa taille ultime, elle se dissoud alors en une petite taille avant de disparaître. Une voisine qui vit près du patient du docteur, qui regarde la télévision, voit son écran ne plus rien afficher, et entend ses chiens aboyer fortement dehors. Elle court à une fenêtre pour voir ce qui se passe, et voit le taxi du docteur, et la sphère, dans laquelle rapportera avoir distingué 2 personnages.

Photographie de l'observation du 22 juin 1976 à Maspalomas

Au cours du reste de l'année, des signalements divers seront faits d'objets semblables au-dessus des Canaries. Un rapport gouvernemental officiel est publié, reconnaissant la validité des signalements d'ovnis, mais rejetant leur nature extraterrestre.

Expliqué comme essais de missiles de la Marine U.S. Ballester-Olmos 2001.

Ballester-Olmos, V.-J., "¡Identificados! Los OVNIS de Canarias fueron misíles Poseidón" (avec Ricardo Campo), Revista de Aeronáutica y Astronáutica, mars 2001, pp. 200-207. Cuadernos de ufología (III), 27, 2001, pp. 2-28. traduit "“Les Essais de Missiles de la Marine U.S. et les Observations d’OVNI aux Isles Canaries", La Gazette Fortéenne, vol. 1, août 2002, pp. 229-246. Canarias  22-VI-1976, Planeta Benitez - Le rapport déclassé Benítez, J. J.: OVNIS: Documentos Oficiales del Gobierno Español, Barcelona, Plaza & Janes, 1977. Deposition n° B-07 of the Captain of Corvette in the Spanish Air Force file; English translation by Gordon Creighton, Flying Saucer Review, Vol. 23, No. 3, 1977. Rapport de l'adjudant-major, Secteur aérien de Las Palmas, 16 juillet 1976. Déposition n° A-01 par Dr. Francisco Padrón León dans le dossier de l'Armée de l'Air espagnole. Déposition n° A-02 par le conducteur de taxi et n° B-05 par une femme de Galdar, dans le dossier de l'Armée de l'Air espagnole.