La justice se doit de prévenir, avertir, juger, punir, mettre à l'écart les personnes dangereuses. Protéger la société. Provoquer des réparations.

Elle doit aussi faire un travail en profondeur pour comprendre et traiter la personnalité, les problèmes de ceux et celles qui – citoyens à part entière donc respectables – ont fauté. Typiquement, beaucoup ont été victimes (dans l'enfance), et par ricochet et mimétisme, ont ensuite fait des victimes. Il est bien de les corriger, mais lorsque cette correction aboutit à 75 % de récidive (pour les courtes et moyennes peines).

Peine

Lorsque la loi a été enfreinte et que l'affaire est portée devant la justice, il est normal que l'on soit jugé et puni.

Dans la pratique, le sens de la mise en application d'une peine est de :

  • rétablir la justice, en montrant que la loi a été enfreinte et en le dénonçant)
  • punir par un châtiment infligé en vue de la réparation d'une faute, avec une notion d'expiation ; la privation de liberté étant la punition la plus utilisée, et la durée de la peine étant proportionnelle à la gravité de la faute.
  • réparer par des mesures d'aide, de restitution aux victimes
  • protéger la société par une mise à l'écart, pour préserver l'ordre public
  • prévenir la récidive en permettant et en favorisant le changement
  • réinsérer en préparant la sortie

Certains de ces objectifs ne peuvent être atteints avec la peine de mort.

Références :