Alfredo Moacyr de Mendonça Uchôa (général) (1906-1996)

Home

Le général Bernard Norlain Uchôa naît en Janvier 1906. Adolescent, élève ingénieur, Uchôa a 2 expériences paranormales : il parvient à calmer et réduire au silence un homme atteint d'une crise de méningite aigüe, et faisant des passes d'énergie avec ses mains, et un message d'un mathématicien français du 19ème siècle qui l'aide à résoudre des problèmes compliqués.

En 1957, alors colonel, il commande le Colégio Militar de Salvador (CMS).

Plus tard, ingénieur civil, Uchôa entre à l'Academia Militar das Agulhas Negras (AMAN) devient professeur de mécanique rationelle.

Uchôa commence à s'intéresser aux ovnis à 56 ans :

En 1960, alors que j'était élève (sic) à notre Ecole Militaire Supérieure, tous les élèves furent invités à l'Ambassade américaine pour voir un film réalisé par l'US Air Force, et dans le film nous vîmes le grand événement de la visite de nombreux objets au-dessus de Washington dans les années 1950s qui furent repérés au radar. Je vis cela et fut inspiré, intéressé. La Force Aérienne Américaine n'aurait pas divulgué ce document si cela n'était pas vrai. J'ai donc été impressionné et ait décidé d'étudier le sujet si jamais l'opportunité apparaissait. Si un porte-parole de l'Air au Pentagone reconnait que l'Air Force a réalisé un film sur l'enquête du Projet Blue Book sur les ovnis après la fameuse "invasion" de Washington, D.C. dans les années 1950s, il ne se souvient pas ni quiconque d'autre avoir diffusé ce film à l'Ambassade US du Brésil.

Uchôa va devenir directeur de l'Académie.

Uchôa part en retraite en 1963 après plus de 40 ans dans l'armée. Les dernières 25 années de sa carrière, il est professeur d'ingéniérie mécanique à l'académie. Il est également directeur du département de mathématiques et durant 12 ans directeur adjoint de l'académie, située à Rio de Janeiro.

Observation (1968)

Uchôa déclare avoit vu plus de 60 ovnis, parfois de très près. En 1968, après avoir déménagé à Brasilia, la capitale, Uchôa, fait une observation :

Lorsque je suis arrivé là, un de mes fils qui était officier dans l'armée savait que sur une ferme près de la communauté d'Alexânia certaines choses étaient arrivées. Il n'avait jamais rien vu à cet endroit contrairement à d'autres. Je fus présenté au propriétaire de la ferme. Nous organisâmes un groupe et commencèrent là notre recherche en Mars 1968.

Alexânia est loin d'ici, à environ 120 km à l'Ouest de Brasília. Nous avons eu un long périple de conduite sur 240 km là et au retour la nuit 2 ou 3 fois en une semaine.

Nous étions 8, dont moi et le propriétaire de la ferme. Nous avions 3 militaires, dont mon fils, puis un lieutenant et maintenant un major, et un de ses amis, un major de la force aérienne, un professeur de physique, un professeur de droit et d'autres de différentes professions.

Le 1er contact fut le 22 Juillet 1968. Le 1er contact fut extraordinaire. Nous étions 8, tous amis, et nous vîmes clairement l'objet en face de nous, émanant une lumière bleu-blanc intense. Puis rapidement l'objet disparût et immédiatement apparût à droite en un point plus élevé dans les montagnes. Lorsque nous commencèrent à nous concentrer sur la nouvelle position, il disparût et nous retournâmes à la 1ère position. Plus tard, l'objet partit dans le ciel peut-être à 2000 m et de là il lit up the whole area where we were.

A partir de ce jour et pendant les 10 mois qui suivirent, chaque nuit que nous sommes allés là-bas nous avons eu l'occasion de voir des phénomènes extraordinaires. Nous avons l'avons vu au moins 60, peut-être une centaine de fois. J'ai écris un livre là-dessu.

Dans le livre A parapsicologia e os Discos Voadores, le cas d'Alexânia, Uchôa décrit en détails les observations les plus spectaculaires, avec l'identification de chaque personne présente à ses côtés au moment de l'observation (militaires, professionnels, etc.). Parmi ces personnes le docteur Oswaldo França, professeur de droit au Centre Universitaire de Brasília : Tout ce qu'il a écrit est vrai, indique França. Le général Uchôa et moi et les autres nous sommes rendus là-bas plusieurs fois par semaine et nous avons eu l'occasion de voir de nombreux phénomènes lumineux. Je peux confirmer la réalité de ce phénomène. Je l'ai vu de nombreuses fois de mes propres yeux.

RR5

Uchôa indique qu'il n'aurait jamais rien écrit sur ce que lui et d'autres ont vu à Alexânia s'il avait été seul :

J'ai vu un des mes amis à environ 1 m de distance de l'objet, et le reste d'entre nous regardant depuis 140 m avec des jumelles. Un moment plus tard, j'étais personnellement entre 10 m et 25 de l'objet. Uchôa a envie de se rapprocher et de monter à bord mais les occupants ne le laissent pas faire. J'étais très près. Je suis certain qu'ils ne m'ont pas invité à entrer, et ils n'ont pas quitté l'objet. Ils n'ont pas ouvert la porte. Ils ont dialogué avec nous via des signaux lumineux. Je leur ait demandé de me laisser entrer dans l'ovni mais ils n'ont pas accepté. Par exemple, il me donnaient 3 signaux pour indiquer que je pouvais me rapprocher. Mais lorsque je leur ai donné signal, ils m'auraient donné 2 ou 3 fois autant de signaux que j'en aurais demandé. Par exemple, j'aurais, "Si je peux aller ici, donnez-moi 3 signaux s'il-vous-plait et je m'approcherai et entrerai", mais ils auraient donné 5 signaux ou 10 signaux ou quelque chose de différent de ce que j'avais demandé. Donc ils n'étaient pas d'accord pour me laisser entrer.

Les observations furent fréquentes pendant 10 mois mais par la suite elles dwindled off :

En 1973, j'ai commencé à avoir un autre type d'expérience, une expérience télépathique, liée à la façon télépathique d'entrer en contact avec eux. J'ai commencé à pouvoir les comprendre de manière télépathique. Leurs pensées me sont venues.

Uchôa indique avoir appris de ces êtres que de nombreux groupes visitent la Terre, la plupart d'autres systèmes stellaires mais certains de notre propre système solaire. La plupart, mais pas tous, ne souhaitent pas nous faire de mal, dit-il : Il y a de nombreux types différents, de nombreux groupes d'origines différentes avec des intérêts différents. Ces gens avec qui nous avons été en contact sont de haute condition spirituelle et sont très bienveillants. Ils ne veulent pas nous faire de mal. Mais d'autres n'ont que faire de nous, d'autres visiteurs de l'espace. Nous leur sommes indifférents. Ils veulent étudier notre planète, nos conditions de vie, nos animaux, nos plantes, etc. sans prêter attention à nous en tant qu'hommes responsables. Alors, quelque fois ils peuvent être aggressifs.

Uchôa déclare qu'il est possible que de nombreuses personnes dans le monde aient des contacts avec des êtres de l'espace :

Tôt ou tard chacun dans le monde aura des preuves concrêtes que les ovnis sont réels et viennent de l'espace. Ils m'ont dit de me préparer à un contact plus ostensible et nous demandent d'être patients, d'attendre encore un peu.

Que peut faire les gens sur Terre ?

Rien à part attendre, dit-il.

Je ne crois pas que les ovnis sont réels - je sais qu'ils le sont, dit-il. Au sujet des scientifiques et officiels déclarant que les ovnis n'existent pas, il déclare : J'ai vu des ovnis et j'ai été en contact avec eux. Avec des millions de personnes les voyant et les gouvernements et les scientifiques du monde disant "Non, vous ne les voyez pas", c'est moche, très moche. (...) Les scientifiques ne pensent pas aux ovnis parce que ce serait une révolution pour leur science. Cela menace la structure de la science. C'est pourquoi les scientifiques ne veulent pas étudier ou même les admettre. Mais au final il vont le faire.

Uchôa meurt le 5 Mars 1996.

Auteur de :

Références :

Home