Ryan Graves

Ryan Graves
Graves témoignant au Congrès le lundi 26 juin 2023

Ryan "FOBS" Graves naît en 1985 à Baldwinville. Il sort du lycée régional de Narragansett en 2004 et obtient une licence en ingénierie aérospatiale et mécanique de l'Institut Polytechnique de Worcester en 2008.

Navy

Il suit une formation militaire et le Commandement de l'Entraînement des Officiers de Newport (Rhode) lui décerne le grade d'enseigne dans la Navy en l'année suivante 1Gardner News.

Pilote de chasse sur F-18, il est déployé en Afghanistan dans le cadre de l'opération Enduring Freedom ainsi que l'opération Inherent Resolve contre l'État Islamique 2"Ryan Graves", LinkedIn, 2023.

Observation

En 2014, alors qu'il est à la base aérienne navale de Virginia Beach (Virginie), les améliorations des systèmes radar embarqués dans leurs avions de chasse amené à détecter des objets dans l'espace aérien que des tests ultérieurs et des identifications visuelles ont corrélé comme étant des PANs .

À partir de juin 2019 il travaille comme responsable de développement technologique pour BAE Systems à Boston (Massachusetts), puis en août 2021 pour GenMat sur des nouveaux matériaux jusqu'en octobre 2022.

Il vit dans le sud du New Hampshire.

Activisme ufologique

À partir de décembre il dirige Merged Point, qui explore le sujet des ovnis à travers les yeux de pilotes, scientifiques et innovateurs. À partir de janvier 2023 il crée Merged Podcast.

Il est invité dans les podcasts Joe Rogan Experience et de Lex Fridman.

À partir de mars, il fonde l'association Americans for Safe Aerospace pour recueillir les témoignages de personnel aérien, militer pour des procédures de signalements n'impactant pas leur carrière et la fin d'un secret excessif sur ces signalements.

Audition au Congrès

Le mercredi 26 juillet, il témoigne dans le cadre des Auditions du Congrès sur les Phénomènes Anormaux Non-identifié en son nom et au nom des pilotes et observateurs lui ont confié leurs témoignages Déclaration préliminaire de Graves.

Il trouvera les membres du sous-comité très réceptifs à son témoignage 3Telegram & Gazette : Ils ont posé de très bonnes questions et ont semblé comprendre le problème sérieux que cela pose pour notre infrastructure de sécurité nationale.