Charles Peter Edwards

C. P. Edwards naît à Dodleston (Wales, UK).

Marconi

Il commence à travailler pour la société de Marconi, construisant une station de démonstration de communication sans fil à Chester, non loin de chez lui.

Il est ensuite basé à Londres et, en 1904, alors que la télégraphie sans fil prend son essor au Canada, est transféré là-bas pour superviser la construction des stations de Nouvelle Ecosse.

Gouvernement

Marine

Entrant au service du Département de la Marine et des Pêcheries, il est nommé Superintendant des Stations de T.S.F. en 1909. En l'année suivante, il est transferré dans la Branche de Télégraphie Sans Fil du Service Naval. A partir de cette date, il jouera un rôle de plus en plus important dans le développement de la radio dans ce pays, représentant le Canada dans pratiquement toutes les conférences internationales sur la radio à partir de 1912.

Lors de la 1ère guerre mondiale, il intervient avec un grade de Marine.

En 1929 il représente à nouveau la télégraphie canadienne à la Conférence sur la Sécurité de la Vie en Mer.

Transports

En 1936, à la création du DoT, les télécommunications deviennent la responsibilité de ses Services de l'Air, dont Edwards est le 1er lieutenant commandant.

En 1941 il devient Secrétaire d'Etat aux Transport, jusqu'en 1948 où, lors de l'établissement d'un ministère délégué à l'air, il est nommé à ce bureau spécifique aAppleton, Thomas E.: "Le service de télégraphie sans fil", USQUE AD MARE - Historique de la Garde côtière canadienne et des Services de la Marine, Canadian Coast Guard.

Le samedi 2, il donne son autorisation au projet Magnet.