L'Office of Strategic Services, créé le par le Presidential Executive Order Nr 9182.

L'OSS est chargé collecter les informations requises par les Joint Chief of Staff et de conduire les actions clandestines non ordonnées par d'autres organes.

William J. Donovan

William Joseph "Wild Bill" Donovan est nommé Coordinateur de l'information et directeur de l'OSS le .

Bien qu'étant le principal fournisseur de renseignements stratégiques aux organes de décision politique et au commandement suprême allié, l'OSS ne reçut jamais la juridiction sur l'ensemble des activités de renseignement. Depuis les années 1930s, le FBI était responsable des activités de renseignement en Amérique Latine, et les services de renseignement des armes (Army, Navy, Air Force) conservaient leur sphère de compétences.

Le , l'OSS est démantelé par le Truman en vertu de l'Executive Order Nr 9621 du . Ses services sont alors répartis entre divers organes fédéraux :

L'OSS est ainsi remplacé, le , par le CIG, malgré les critiques du FBI et des forces armées, qui perdaient ainsi toute autorité en matière de renseignement stratégique et d'actions clandestines.