L'Office of Naval Intelligence est le service de renseignement de la marine.

En , le contre-amiral Walter S. Anderson, directeur de l'ONI, donne le nom de code "Magic" au décryptage des messages codés japonais.

En , l'ONI aurait enquêté sur le cas de Pascagoula.