Déclaration de John Russell

28 juin 2007

Home  >  Rapport sur les PANs des îles anglo-normandes  >  Annexes  >  Interviews et déclarations de témoins

Nous étions assis derrière le pilote, 4ème rangée dans les sièges à en arrière. A un moment ma femme à attiré mon attention sur quelque chose dehors, à travers le pare-brise. A cause de l'endroit où j'étais assis, j'ai dû physiquement me pencher sur elle pour voir pourquoi on faisait toutes ces histoires. Il n'y avait que 1 objet que j'ai vu, mais Kate en a vu 2.

C'était une lumière ornage en forme de losange. C'était un objet brillant. C'était bien plus brillant que ce que créerait le reflet du soleil. Cependant, le soleil était dans la bonne position pour faire rebondir ses rayons sur quelque chose.

Un scientifique local ici pense que c'était un faux soleil, il a écrit là-dessus dans le Alderney Journal. Ray y a écrit une lettre pour contredire cette théorie, disant que l'appareil n'était pas à la bonne altitude.

C'était un jour brumeux et nous descendions de 4000 pieds. Le pilote a commencé à s'agiter et a appelé l'homme assis derrière lui. Ce mec était tout seul. Nous ne le connaissons pas, il n'est pas de l'île. Mais il a parlé au pilote pendant un moment avant qu'on l'ai vue, et il a eu la chance de le regarder aux jumelles.

J'ai eu l'impression que la lumière que j'ai vu se déplaçait, peut-être vers l'ouest.

Sa taille ? J'ai pensé qu'elle était bien plus petite que ce que Ray est cité avoir dit. C'était significativement plus petit que n'importe lequel des bateaux commerçants que nous avons survolés plus tôt dans le vol avant qu'on commence l'approche.

(Transcription de notes sténographiques d'une interview téléphonique par Dave Clarke)

Home  >  Rapport sur les PANs des îles anglo-normandes  >  Annexes  >  Interviews et déclarations de témoins