3 soleils et 4 coudes de pluie le 12 janvier 1580
3 soleils et 4 coudes de pluie le 12 janvier 1580 Ivo Brezina
Parhélie, ici à la gauche du soleil
Parhélie, ici à la gauche du soleil

La parhélie (ou "faux soleil" ou "soleil double", sundog - chien du soleil - en anglais) est un phénomène optique que l'on peut voir de chaque côté du Soleil entre 22° et 46°, souvent accompagné de halo. Plus le Soleil est haut dans le ciel, et plus les parhélies sont éloignées du halo de 22°. Il est possible de voir des parhélies dûes à la réflexion et la dispersion de la lumière de la Lune (parasélènes, image de la Lune réfléchie dans un nuage par exemple), mais elles sont plus difficiles et plus rares à voir.

L'ordre des couleurs est toujours celui du spectre de la lumière comme les arcs en ciel, et le rouge est toujours orienté vers le Soleil et le bleu vers l'extérieur avec parfois suivi d'une queue de lumière blanche. Cette lumière blanche peut être si brillante parfois qu'elle ait l'apparence d'un autre Soleil.

Les parhélies font partie des phénomènes optiques les plus courants dûs aux cristaux de glaces. Pour les voir il faut que Soleil suffisamment assez bas. En Europe, on peut en voir environ 73 par ans. Leurs durées d'apparition peuvent être longues.

2 parhélies en 2003
2 parhélies en 2003, illusion de "3 soleils" Ivo Brezina

On peut aussi voir un autre type de parhélies à 120° du Soleil, de couleur blanche. Souvent elles apparaissent sur le "cercle parhélique". Mais ces arcs sont très rares. Ils sont provoqués par les cristaux de glace plats et orientés horizontalement.

Références :