Geoffroy
Patrick Geoffroy

Geoffroy naît en à Dijon (France). En , il commence à se passionner pour la photographie et l'astronomie.

LDLN

En il devient correspondant de la SAPT, commission des Phénomènes Spatiaux Inconnus puis membre enquêteur de LDLN. En il commence ses enquêtes en relevant les témoignages fournis par Charles Garreau.

ADRUP

En , intéressé par les ovnis mais aussi tout ce qui tourne autour (il enquête sur une vingtaine de cas de hantises et des apparitions), il fonde l'ADRUP. Particulièrement intéressé par les états modifiés de conscience, il fait certains rapprochements avec les ovnis, notamment en confrontant des cas de rencontres rapprochées. C'est à cette époque qu'il a l'occasion de rencontrer certains contactés dont le Eduard Meier à Intrsmidruti (près de Zurich). Il lui rend visite avec une autre contactée, Madeleine Joly de Beaune aujourd'hui décédée. Son intérêt s'oriente très vite vers les affaires à très haut indice d'étrangeté. Il sera en contact régulier avec le groupe Control, l'AIPHI, le GEPO ou la SPEPSE.

Geoffroy s'intéresse à beaucoup de choses, notamment les sectes ufologiques et l'illusionnisme. Il apprend cet art dès avec des illusionnistes professionnels. Il peut grâce à des connaissances en scénographie reconnaître des trucs de charlatans.

En , dans le cadre du CECRU, il fait partie des enquêteurs sur l'affaire de Cergy-Pontoise. Cette année-là il lance le trimestriel Vimana 21 puis en , avec son équipe dont Patrick Fournel, les colloques de l'insolites. Cette année-là, son expérience de l'illusionnisme l'amène à réfléchir à l'hypothèse de témoins percevant une réalité différente.

En il quitte l'ADRUP, bien que continuant à faire des recherches ufologiques indépendamment.

En , il décide de reprendre l'activité de l'ADRUP.