Exercices militaires, etc.

La réponse du Ministère de la Défense britannique à l'information qui lui fut fournie par la CAA indiquait que le MoD n'était au courant d'aucune activité britannique qui puisse être pertinente. Une demande fut faite au MoD britannique relative à tous exercices ou expériences militaires menés dans la zone de la Manche le 23 avril. Le MoD répondit explicitement comme suit :

Le MoD n'a mené aucun exercice militaire (naval, RAF ou armée) dans la Manche anglaise, ni n'est au courant de quelconque activité militaire impliquant d'autres nations (e.g. France) le ou autour du lundi 23 avril 2007.

La Zone de Contrôle de Traffic Aérien des îles Anglo-Normandes n'était au courant d'aucune activité d'aucune sorte. Le Manuel des Services de Traffic Aérien de la CAA décrit les réglements détaillés pour l'émission de Notices aux Aviateurs (NOTAMs) et de Notices de Co-ordination d'Espace Aérien, etc. liés à une "Activité Aérienne Inhabituelle" comme des concentrations d'appareils inhabituels, des manifestations, courses, compétitions aériennes, expérimentations scientifiques, Permissions et Exemptions spéciales, et Priorités de Vol spéciales de tous types incluant Vols de Calibration, Ravitaillement Aérien, déploiements et exercices militaires 1Manual of Air Traffic Services, section 1, chapitre 4, p. 11, CAA, juillet 2007. Aucun individu ou organisation auxquels nous avons parlé ayant un lien quelconque avec des activités aériennes dans la zone n'était au courant de quelconques de ces notifications, pas plus que nous ne sommes au courant d'une quelconque type possible d'activité aérienne conventionnelle qui tendrait à correspondre aux observations.

Bien sûr il est vrai que ne nous serions pas nécessairement tenus au courant d'activité hautement classées ; néanmoins la localisation semblerait un très mauvais choix pour de telles activités pour plusieurs raisons. Le capitaine Patterson, pilote du Jetstream des Blue Islands, suggéra (annexe B) la possibilité d'une technologie militaire secrète délibérément déployée en public comme test de furtivité, ou quelque chose de semblable. Nous sommes incapables de l'exclure, mais le trouvons peu plausible.

Plausibilité : (0-5) 1