Observations d'ovnis sur des sites ICBM et zones de stockage d'armes nucléaires

Hastings, R. L.: 24 février 2006

Home

Bien que la grande majorité des américains ignorent complètement son existence, le lien OVNI/Nucléaire est aujourd'hui remarquablement bien documenté. Des documents de l'Air Force, du FBI et de la CIA, déclassés via l'Acte sur la Liberté d'Information établissent un schéma convainquant et continu d'activité ovni sur des sites d'armes nucléaires aux U.S. remontant jusqu'à décembre 1948.

Durant plus de 30 ans, j'ai interrogé d'anciens membres du personnel de l'Air Force sur leur implication directe ou indirecte dans des incidents d'observations d'ovni liés à des armes nucléaires. Ces personnes — de colonels à la retraites à anciens aviateurs — rapportent des rencontres extraordinaires ayant des implication de sécurité nationale évidentes. En fait, pris dans leur conclusion logique, les incidents rapportés ont des implications planétaires, étant données les conséquences horribles qui pourraient résulter d'une guerre nucléaire globale à grande échelle.

A l'époque de leurs expériences, mes sources USAF anciennes/retraitées occupaient des postes allant d'officier de lancement et ciblage de missiles nucléaires au personnel de maintenance de missiles, en passant par la police de sécurité des missiles. Les incidents décrits eurent lieu aux bases de l'Air Force de Malmstrom, Minot, F.E. Warren, Ellsworth, Vandenberg, et Walker, entre 1963 et 1996. D'autres sources étaient basées aux bases Air Force de Wurtsmith et Loring, où des bombardiers nucléaires B-52 étaient basés pendant la Guerre Froide.

A ce jour, j'ai interrogé plus de 50 personnes qui furent impliquées dans divers incidents liés à des ovnis sur des bases du SAC ou des sites éloignés. J'ai sélectionné les déclarations de 20 d'entre eux pour cette présentation. Une discussion étendue de ces éléments paraîtra dans mon livre à venir, The UFO/Nukes Connection.

Le témoignage ci-dessous est certes un élément anecdotique. Néanmoins, il est offert — souvent avec réticence — par des gens qui reçurent la confiance du gouvernement des USA pour manipuler ou sécuriser des armes de destruction massive. En tant que tels, chaque source a été sujette à, et a subi, des examens de situation et des tests de personnalité rigoureux conçus pour s'assurer, avec un degré de certitude raisonnable, de leur fiabilité et stabilité psychologique.

Pour le moment, les tensions internationales de la Guerre Froide ont reculé. En conséquence, les USA et la Russie réduisent actuellement leurs arsenaux nucléaires. Néanmoins, de grands nombres de têtes nucléaires existent toujours et pourraient être utilisées à tout moment. Par conséquent, ces armes restent une menace potentielle pour le futur de l'espèce humaine.

Les événements décrits ci-dessous laissent peu de dotue sur le fait que notre programme d'armes nucléaires est une source continue d'intérêt pour quelqu'un possédant une technoloie largement supérieure. De manière significative, l'activité ovni rapportée surpasse de temps à autre la simple surveillance et semble impliquer une interférence directe et non-ambiguë avec nos systèmes d'armes stratégiques.

Etant donnés ces récits et des d'autres similaires — trop nombreux et crédibles pour être écartés — je dirais, comme d'autres l'ont fait avant moi, que la présence accrue du phénomène ovni depuis la fin de la 2nde guerre mondiale est une conséquence directe de l'avènement de l'ère nucléaire. Suggérer qu'il s'agit de la seule explication aux observations d'ovnis répandues de notre propre ère serait présomptueux, simpliste et sans doute inexact. Néanmoins, je pense que les incidents liés aux armes nucléaires sont essentiels à la compréhension de ce mystère.

Toute personne souhaitant me contacter peut le faire à hastings444@att.net.

Mes Sources

Base AF de Malmstrom (Montana)

Base AF F.E. Warren (Wyoming)

Base AF de Walker (New Mexico)

Base AF de Ellsworth (Dakota du Sud)

Home