Remarques introductives et l'intérêt croissant pour l'IET

Home  >  La science et l'hypothèse extraterrestre en ufologie

L'idée qu'une intelligence extraterrestre pourrait se trouver derrière des éléments de la grande mixture d'expériences regroupées sous le terme de "phénomène ovni" a rarement été sérieusement discutée par la communauté scientifique Sagan & Page: UFO's: A Scientific Debate, Ithaca, N.Y.: Cornell University Press, 1972 Hynek 1972 Condon 1969. Il est naturel que ce silence ait été pris par d'autres universitaires et le public éduqué comme un indice que la position ne mérite pas d'être prise au sérieux. Etant donnée la tenue de nos débats sur l'intelligence extraterrestre ailleurs dans la galaxie, c'est un état des lieux bizarre et certainement inapproprié. Cet article tentera une vue de dresser d'ensemble du status quo des faits et hypothèses particulièrement pertinentes sur le sujet de l'IET et des probabilités de vie ailleurs en visitant l'espace voisin. Il tentera de placer l'ufologie et son hypothèse extraterrestre dans ce contexte.

Depuis les années 1960s, un groupe croissant de scientifiques a mené une quantité significative de pensées et d'écrits sur la question de l'IET. Ils ont débattu des probabilitiés de l'existence de tels êtres, de la possibilité de leur voyage entre étoiles, et des moyens de contact entre eux et nous-mêmes. Carl Sagan et Frank Drake sont devenus les plus grands partisans de l'idée que notre galaxie fourmille de vie intelligente et de civilisations technologiquement avancées MacGowan & Ordway 1966 Shklovskii & Sagan 1966 Sagan 1973 Drake 1976.

Malgré l'intelligence et le prestige de nombre des figures proéminentes de cette vision optimiste, la vision avait un air de complexité bien que de manque de concret qui la rendit facile à mépriser comme une spéculation libre. De nombreux scientifiques conservateurs pensaient que le domaine d'étude n'était pas un domaine tout court. L'outil principal qui avait fait bouger l'atmosphère d'opinion avait été l'"Equation de Drake", construite comme un dispositif heuristique par Frank Drake, et qui a bien aidé à générer une discussion sur des questions spécifiques où les données d'un type ou d'un autre sont disponibles.

L'Equation de Drake est une chaîne de facteurs multiplicatifs mathematiquement simple, comme suit  :

N = R* fp ne fl fi fc L

Les définitions des facteurs sont :

Cette "outline" mathématique a permis aux discussants de séparer le problème complexe en des morceaux plus discrets sur lesquels la science actuelle pourrait avoir son mot à dire. Des conclusions provisoires issues de débats de la dernière décennie sont parfois surprenantes par leur aspect concret et toujours intéressantes dans les idées scientifiques, sociologiques et psychologiques qu'elles contiennent.

Lorsque l'on lit la littérature sur l'IET, les discussions majeures suivantes se dégagent :

  1. les facteurs ne, fl, et L de l'Equation de Drake
  2. le voyage interstellaire et les "vagues de colonisation"
  3. les échelles de temps et les sociétés extrêmement avancées
  4. les motivations et comportement des IET envers nous-mêmes.

Prise dans son ensemble, la littérature tend vers la vision suivante : l'IET intervient en un grand nombre d'endroits dans notre galaxy, et a probablement les moyens et même la motivation dans une certaine mesure d'exploration et/ou de communication. Une opinion minoritaire maintient que l'IET est désintéressée, paranoïaque, rare ou inexistante. Ce qui suit est une revue des faits majeurs et points de questionnement dans ce dialogue.

Elle est intriguante lorsque placée devant la toile de fond du phénomène ovni.

Home  >  La science et l'hypothèse extraterrestre en ufologie