Un grand nombre de personnes ont témoigné avoir vu des phénomènes qu'elles ne se sont pas expliqués. Le nombre de ces témoignages répertoriés est de 35 000 (chiffre du fichier établi par le professeur américain Saunders Article de Science & Vie d'avril 1974 D. R. Saunders exclu de la Commission Condon pour "incompétence" en 1968. A écrit UFO's Yes !) à 40 000 (chiffre du français Jean-Noël Martin Traducteur et préfacier de Les ovnis en URSS et dans les pays de l'est, par Ion Hobana et Julien Weverbergh, Robert Laffont 1972). Si on accepte le résultat d'un sondage Gallup fait aux USA, 90 % des observations ne parviennent pas à la connaissance des experts Les ovnis en URSS ........., p. 65, on peut avoir une idée du très grand nombre de gens qui auraient vu un tel phénomène.

Une très grande partie de ces observations débouche sur une explication naturelle. Il peut s'agir d'un phénomène météorologique (la foudre en boule, connue depuis peu et encore mal connue, présente une certaine analogie avec ce que décrivent les témoins) ou d'un ballon-sonde. L'objet (ou la lumière) observé a pu être un avion ou ses feux, une étoile, une météorite, un débris de satellite, etc. Il y a des centaines d'explications, selon Menzel Le Dr. Donald H. Menzel, professeur d'astronomie et d'astrophysique à l'Université d'Harvard, auteur de Flying Saucers en 1953, estime que tout ce qu'on appelle ovni est explicable.

Il peut y avoir des cas explicables par des manifestations neurophysiologiques ou psychologiques. Il semble pas que l'on ait retenu assez sérieusement cette gamme d'explications, ni qu'elle ait donné lieu à des études approfondies (les comptes-rendus de témoignages sont le plus souvent très sommaires sur ce point). Sentiment d'étrangeté, hallucinations individuelles ou collectives, bouffées délirantes, crises comitiales sensori-motrices ou psychiques, pensée forcée, etc. sont des manifestations bien connues qui peuvent entrer dans la liste des explications. Le Dr. Hynek J. Allen Hynek, professeur d'astronomie à l'Université Northwestern, à Evanston (Illinois) - Ancien conseiller auprès de l'US Air Force, auteur en 1972 de The UFO Experience - A Scientific Inquiry traduit en français sous le titre de Les objets volants non identifiables, mythe ou réalité a déclaré le 12 avril dernier : Je crains fort que les ovnis soient en rapport avec des phénomènes psychiques, et si je dis que je le crains, c'est parce que... nous voulons étudier ce sujet sous l'angle des sciences physiques, mais il serait absurde de ne suivre qu'un chemin...

Certains auteurs vont même jusqu'à faire intervenir la "parapsychologie". Il semble que dans ce domaine les recherches soient plus spécialement poussées à l'est Fantastiques recherches parapsychiques en URSS par Sheila Ostrander et Lynn Schroeder, édition française de 1973, Robert Laffont.

Il faut aussi retrancher du nombre des cas à étudier une quantité importante de témoignages imprécis ou insuffisants, voire erronés (la bonne foi des témoins n'est généralement pas en cause).

Il reste cependant un petit nombre de cas "non identifiés", c'est-à-dire que, jusqu'ici l'on n'a pu ramener à aucun phénomène connu ou à aucune combinaison de phénomènes connus. Ce reliquat varie, selon les auteurs, entre 15 et 5 % des cas retenus. C'est à leur propos que se pose le problème de l'authenticité des ovnis.