Seray, Patrice: "Dauphiné Libéré 1974", Ufo-logic, 15 mars 2008

L'article d'origine
L'article d'origine

5000 dossiers ont été traités par ordinateur et les résultats obtenus corroborent ceux qui ont été donnés par l'étude informatique de 30000 dossiers aux Etats-Unis, étude menée par le professeur Saunders de l'Université du Colorado.

20 % des observations ont eu lieu de nuit et 60 % par ciel clair, ce qui respecte à la fois nos lois optiques et la météorologie. La répartition des témoignages en fonction de la hauteur angulaire d'observation montre que le phénomène observé est tributaire de la loi d'absorption atmosphérique. Les observations se font plus fréquemment en septembre et octobre, date à laquelle la luminosité du ciel est la meilleure. Les heures sont en général de 10:00 à 12:00 et de 20:00 à 00:00 avec une légère baisse vers 22:00.

Il faut également noter que tant dans l'enquête américaine que dans la nôtre, l'ordinateur a rejeté tout ce qui est explicable (ballons-sondes, satellites, météores, phénomènes lumineux par réfraction, etc.).

Beaucoup de témoins de ces phénomènes se sont soumis de leur plein gré à divers tests, enquêtes, contre-enquêtes pour prouver leur bonne foi. Certains n'ont pas hésité à se faire plonger dans un état d'hypnose ou à se soumettre au sérum de vérité pour qu'on ne puisse alléguer de leur déficience mentale, de leur alcoolisme ou de leur hallucination.

L'âge des témoins aussi bien français qu'étrangers suit la même courbe et on constate que les observations sont faites dans 63 % des cas par des hommes de 21 à 30 ans ; dans 18 % des cas par des jeunes gens de 13 à 20 ans et dans 5 % des cas par des personnes de plus de 60 ans. Les phénomènes ont été observés dans 70 % des cas par au moins 2 personnes et par plus de 2 personnes dans 30 % cas.

Les résultats français et étrangers sur les observations d'ovnis
Coueur de l'engin France Etranger
Rouge 19 % 17 %
Orange 17 % 13 %
Blanc 15 % 15 %
Métallique 13 % 17 %
Changeante 13 % 16 %
Diverses 23 % 22 %
Vitesse
Immobile 15 % 9 %
Lent 25 % 29 %
Immobile puis rapide 38 % 36 %
Rapide 12 % 17 %
Vitesse fulgurante 10 % 18 %
Bruit
Silencieux 70 % 50 %
Bourdonnant 5 % 11 %
Sifflements 13 % 16 %
Divers 12 % 14 %
Trajectoire
Droite 35 % 30 %
Anormale 45 % 45 %
Atterrissage ou quasi-atterrissage 20 % 25 %
Effets secondaires
Effets thermiques 5 %
Peur panique 8 %
Mise en panne moteur 2 %
Parasites 2 %

Les observations mentionnent 10 % d'atterrissage et dans tous les témoignages et procès-verbaux établis on parle de 3 points d'appui au sol. Dans 30 % de ces comptes-rendus on note le fait que les occupants de l'ovni ont débarqué sur le sol. Ce sont dans tous les cas des humanoïdes d'environ 1,20 m de haut, macrocéphales aux yeux bridés sans appendice nasal, et vêtus de combinaison métallique moulante. A l'approche des témoins ils se sont repliés vers leur véhicule. Mais certaines observations (5 %) font état de contact direct entre humains et humanoïdes.

Toute cette enquête de la délégation générale à l'information ne tend pas, répétons-le, à faire croire aux ovnis mais se base sur des études statistiqus faites en France et à l'étranger sur ces phénomènes que le professeur James McDonald, professeur de météorologie et doyen de l'Institut de physique atmosphérique de l'Université d'Arizona, qualifie de plus grand problème scientifique de notre temps.