6ème rapport de statut du projet Stork (1952)

Rapport 5  <  Home  >  Rapport 7

[ RESTRICTED ]
[ SECURITY INFORMATION ]    UNCLASSIFIED

Ce document consiste en 5 pages
N° {5} sur 32 copies, series A.
RESTRICTED    {/s/ F.H. McGovern}
Auth : CO, ATIC           {Capt}
Initiales :  F. H. McGovern,     {USAF}
Capitaine, USAF     
Date : 10 Octobre 1952

6ème rapport de statut sur le contrat AF-19741, PPS-100 à AIR TECHNICAL INTELLIGENCE CENTER, WRIGHT-PATTERSON AIR FORCE BASE

10 octobre 1952

Table des matières

Ce rapport décrit la progression pour la période du 11 septembre 1952 au 10 octobre 1952.

Analyse des signalements d'observations existants

Le travail s'est poursuivi pour le codage des rapports d'observations afin de permettre une analyse par les machines IBM. Les rapports jusqu'à 1951 y compris sont terminés à l'exception de l'évaluation finale d'environ 40 % d'entre eux. Il est anticipé que l'évaluation finale de l'ensemble des rapports d'observations antérieurs à 1952 soit achevée au cours du mois d'octobre, en conférence avec le personnel de l'ATIC. Par conséquent, d'ici la fin d'octobre l'ensemble des rapports d'observations pour les années 1947, 1948, 1949, 1950 et 1951 seront prêts en tant que groupe pour une analyse préliminaire sur l'équipement IBM.

Les rapports d'observation pour les 4 premiers mois de 1952 ont été reçu fin septembre. Le codage de ces premiers rapports de 1952 a été commencé et devrait être achevé, à l'exception de l'évaluation finale, d'ici le 20 octobre. Parce que la qualité et de la quantité des informations de nombreux des rapports d'observations de 1952 s'est améliorée, et que dans de nombreux cas plus de 1 observation est incluse dans le dossier, plus de temps a été nécessaire pour coder ces rapports que pour ceux antérieurs.

Parce que les rapports d'observations se sont accumulés à un rythme rapied en Mai, Juin et Juillet 1952, et ont été en général plus détaillés que les rapports précédents, il est estimé que cela demandera jusqu'à la dernière partie de novembre 1952 pour compléter le traitement et l'évaluation de ces rapports pour l'analyse IBM.

Affectations spéciales diverses

Le panel de consultants fut exploité durant le mois pour tirer avantage des sujets suivants :

Analyse de film

2 bobines de film spectrographique 35-mm et une section de film spectrographique de camera de tir, fournis par l'Air Force pour analyse, ont été examinées par des experts en spectroscopie. Après examen du film, if fut trouvé impractique de procéder plus avant dans l'analyse sans plus de données. Bien qu'il serait possible par des méthodes indirectes d'arriver à des conclusions limitées concernant les sources de lumière qui ont été photographiées, le coût serait prohibitif. D'autres données nécessaires à l'analyse de film devraient être dérivées d'expériences contrôlées utilisant des sources de lumière connues, et d'informations sur les facteurs suivants :

  1. Type de caméra
  2. Vitesse d'obturation
  3. Ouverture de diaphragme
  4. Portée
  5. Type de grille utilisée et détails de construction de grille
  6. Type de film utilisé

Des standards simples pourraient être établis avec lesquels il devrait être possible de déterminer la source de lumière photographiée avec la caméra et un équipement spectrographique, pour un coût relativement faible. Il est considéré que la caméra et l'équipement seront plsu utiles lorsque la lumière est émise par un seul élément chimique. Si 2 éléments ou plus sont impliqués, l'analyse sera difficile avec ce simple appareil d'enregistrement.

Echantillons de sol et de végétation

Au cours du mois, 2 ensembles d'échantillons de sol et de végétation ont été étudiés par un spécialiste en agriculture et par des physiciens.

Concernant les échantillons "de Floride", aucune différence n'a été observée entre les 2 échantillons de sol, mais il a été trouvé que la structure des racines des plantes de la zone en question était dégénérée, apparemment par de la chaleur, alors que la structure des racines d'un échantillon de contrôle n'était pas perturbée. De plus, les feuilles les plus basses, celles les plus proches du sol dans des conditions normales, étaient légèrement déteriorées, apparemment par de la chaleur. Aucune expication logique n'est possible pour cette altération du 1er échantillon, au-delà de la suggestion qu'une température élevée du sol autour des plantes puisse en avoir été la cause. Aucune radioactivité n'a été trouvée dans aucun de ces échantillons.

Concernant les échantillons "du Kansas", aucune différence n'a été trouvée entre les sols ou la végétation des 2 zones depuis lesquelles les spécimens ont été obtenus. Ces échantillons sont actuellement examinés pour la radioactivité.

Consultant en astronomie

Le conseil et l'assistance du Dr. J. Allen Hynek ont été reçu durant le mois concernant les objets astronomiques considérés par erreur comme des "soucoupes volantes". Quelques règles fondamentales qui avaient été livrées auparavant ont été élaborées plus avant. Le Dr. Hynek a également donné 10 h de conseil pour la tâche d'amélioration des questions dans le dernier questionnaire révisé.

Formulaires d'interrogation

Au cours de juillet, août et septembre, le Dr. Paul M. Fitts et ses associés du Département de Psychologie de l'Aviation de l'Université de l'Etat d'Ohio ont servi comme consultants dans la préparation d'un questionnaire qui permettrait à l'Air Force des Etats-Unis d'obtenir un maximum d'informations utiles de la part des personnes signalant des observations ou des objets aériens non identifiés. Autant que possible, les critères suivants ont été utiliés dans la conception du questionnaire :

  1. Développer des questions qui pourraient transférer de l'observateur à l'U. S. Air Force autant d'information détaillée que possible concernant l'événement, sans la nécessité d'une interview personnelle.
  2. Développer des questions qui permettrait une évaluation de la précision et de la fiabilité de l'observateur et de son signalement.
  3. Développer des questions qui pourraient être :
    1. facilement comprises par une majorité du public,
    2. répondues avec un effort minimum de la part de l'observateur, et
    3. objectivement et facilement enregistrées, et transférées à un système de fichier automatique sur machine.

Pour répondre au 1er critère de manière adéquate, certaines questions ont été prises de la 1ère "Proposition de Feuille de Données de l'Observateur". Des suggestions et conseils du Dr. J. Allen Hynek, professeur d'astronomie de l'Université de l'Etat d'Ohio, ont été requises et exploitées, et d'autres questions, considérée importantes et utiles, furent élaborées. Une copie du second brouillon de la "Proposition de Feuille de Données de l'Observateur" est incluse en Exhibit 1 de ce rapport. En général, la plupart des questions dans le 2nd brouillon semblent tomber dans l'une des catégories informationnelles suivantes :

  1. Quand l'événement a eut lieu, et où l'observateur se trouvait au moment de l'observation,
  2. Une description des conditions de visualisation,
  3. Une description du phénomène en lui-même.

Le 2nd brouillon de la "Proposition de Feuille de Données de l'Observateur" fut conçu pour un test d'essai pour sélectionner et améliorer les questions pour la questionnaire final. Plus de 300 de ces questionnaires furent envoyés à des observateurs par l'ATIC. Des réponses à 168 d'entre eux furent analysées. Sur la base de cette analyse, une synthèse de ces réponses est incluse en Exhibit 1 de ce rapport. Un nouveau questionnaire, la "Feuille d'Information Technique de l'U. S. Air Force" a été conçu, dans lesquel plusieurs questions ont été omises, certaines revues, et d'autres ajoutées. Par exemple, on trouva que de nombreux observateurs furent incapables de répondre à la question qui demandait une estimation de la taille "réelle" de l'objet. Cette question a été reformulée sous la forme d'une taille "apparente".

Un exemple de la "Feuille d'Information Technique de l'U. S. Air Force" est donné en exhibit 2 de ce rapport, le Formulaire A est pour des données spécifiques, et le Formulaire B est pour un bref résumé verbal exprimé selon les propres mots de l'observateur.

Des questions à choix multiple, des questions de complétude, et des dessins sont utilisés tout au long du questionnaire final afin d'obtenir une description aussi précise que possible. La question à choix multiple est bien adaptée pour une utilisation dans des études statistiques à grande échelle.

Le 2nde critère utilisé dans la préparation du questionnaire est le plus difficile à obtenir. Autant que possible, les questions ont été exprimées de manière à fournir un contrôle de la cohérence et de la compétence de l'observateur.

Le meilleur contrôle de cohérence serait de faire répondre l'observateur 2 fois au questionnaire avec un intervalle de temps séparant les 2 réponses. Cela n'étant pas pratique, il a été décidé que la meilleure manière suivante serait de faire remplir à l'observateur une section à choix multiple objective et, en plus, rédiger une description résumée dans une feuille de synthèse des données. Toute anomalie évidente entre l'information donnée dans cette description et celle donnée dans le questionnaire mettrait en question les reponses de l'observateur.

Une évaluation des traits de personnalité et de la compétence mentale de l'observateur est de la même manière difficile à obtenir dans un tel questionnaire. En plus de la faible validité de questionnaires standardisés spécifiquement conçus pour tester ces aspects de l'individu, la restriction existe que l'observateur ne devrait pas détecter que sa compétence est en train d'être considérée. En dépit des limitations, il a été décidé d'inclure plusieurs questions qui pourraient opérer indirectement pour révéler quelque tous facteurs gravement anormaux. 2 questions (n° 24 et n° 38) ont été insérées dans le but spécifique de détecter les réponses de l'individu fanatique et sur-imaginatif. Une supposition raisonnable est que la personne utilisant des explications et descriptions fantastiques, et qui semble être convaincue que l'observation a été produite par des créatures inconnues ou des visiteurs interplanétaires, n'est pas susceptible d'être un observateur doté de discernation. Il est alors proposé que de tels individus seront enclins à fabriquer des détails, et à souffrir de graves distortions de la mémoire en racontant l'événement.

Les questions n° 5.1 et 22.1 visent à révéler le répondant sur-anxieux. A l'exception de quelques cas dans lesquels des mesures précises pourraient être faites, on s'attendrait normalement à ce qu'un observateur soit "certain" d'avoir vu un objet durant un moment spécifique ou d'une taille apparente spécifique. A nouveau, ces types de données peuvent être sujettes à une expérimentation contrôlée dans laquelle les observateurs font des estimations de durée et de taille, avec des degrés de certitude.

La question n° 26 est une question importante si la n° 36.1 reçoit une réponse négative, et si la durée de l'observation était de durée suffisante pour que l'on puisse raisonnablement s'attendre à ce que d'autres observateurs voient également l'objet. Si c'est le cas, alors on pourrait suspecter que l'observation était un résultat de facteurs individuels.

Un effort a été faite pour satisfaire le 3ème critère pour le questionnaire en utilisant un language simple et une terminologie non-technique. Il est reconnu que ce besoin ne permettrait pas à des observateurs entraînés (scientifiques, pilotes, etc.) de présenter des données techniques importantes, et il est donc recommandé qu'un questionnaire différent soit utilisé ou que des canaux différents soient employés pour communiquer avec de group d'individus sélectionnés.

Chaque fois que possible, les questions ont été rédigées sous la forme de choix multiple, de sorte qu'elles puisse recevoir une réponse facilement et soient précisément enregistrées. S'il est apparu que trop de catégories seraient nécessaires pour couvrir l'ensemble des réponses possibles, ou si les catégories amèneraient à une interprétation douteuse ou erronée, alors la question a été formulée de manière à ce que l'observateur puisse remplir sa propre réponse. Un grand nombre de questions permettent à l'observateur de donner un réponse "Ne sais pas" ou "Ne se souvient pas", et ne forcent donc pas à une réponse supposée ou incorrecte.

Il a été décidé que l'on devrait demander à l'observateur d'entourer la réponse correcte pour les éléments à choix multiple, permettant ainsi une ambiguité minimum dans les instructions et une notation objective maximum. Des systèmes tels que faire une croix ou souligner la réponse correcte sont souvent mal interprétés par le répondant de par son expérience passée avec divers systèmes à croix, tels que les procédures de vote.

Il est anticipé que lorsqu'un échantillon suffisant de réponses a été reçu du 2nd questionnaire d'autres révisions mineures apparaîtrons nécessaires.

Travaux futurs

1000 copies de la "Feuille d'Information Technique de l'U. S. Air Force" (Formulaire A et Formulaire B) seront imprimées et mises à la disposition de l'ATIC dans un futur proche.

Les résultats des tests de radiation des échantillons de sol et de végétation "du Kansas" seront achevés.

Le codage et l'évaluation des rapports d'observations de 1952 va se poursuivre, et l'analyse de ces rapports va démarrer en exploitant le système IBM. L'évaluation finale, en conférence avec le personnel de l'ATIC, sera achevée sur l'ensemble des rapports d'observations restant non évalués et datés d'avant 1952.

PJR/VWE:eg
23 octobre 1952

Exibit 1 - Proposition de questionnaire d'observateur. Synthèse de données de 168 propositions de questionnaire d'observateur complétés

TENTATIVE

OBSERVERS QUESTIONNAIRE

 ================================================================

SECTION A

1. Quand avez-vous vu l'objet :

1.1. Date : ____  ________  _____
                      Jour       Mois     Année

1.2. Heure de la journée :  ______  ____    A.M. ou P.M. (Entourer un)
                                            Heure    Min.

1.3. Zone horaire : (Entourez une)

    1. Eastern
    2. Central
    3. Mountain
    4. Pacific
    5. Autre ______

(Entourez un) :

  1. Economies d'énergie
  2. Standard

1.4. Entourez un de ce qui suit pour indiquez quelle certitude vous avez de votre réponse à la question 1.2 ci-dessus :

    1. Certain
    2. Plutôt certain
    3. Pas très sûr
    4. Juste une supposition

2. Où étiez-vous lorsque vous avez-vu l'objet :

___________________   ________________   _______   _______
           Adresse postale        Ville ou commune        Etat        Pays

Remarques supplémentaires :  _____________________________
      _______________________________________________________

3. Ou étiez-vous situé(e) lorsque vous avez-vu l'objet :

    (Entourez un)

    1. A l'intérieur d'un bâtiment
    2. Dans une voiture
    3. A l'extérieur
    4. Dans un avion
    5. En mer
    6. Autre ______

3.1. Etiez-vous :

    (Entourez-un)

    1. Dans la section de bureaux d'une ville ?
    2. Dans la section résidentielle d'une ville ?
    3. En campagne ?
    4. Volant près d'un terrain d'aviation ?
    5. Volant au-dessus d'une ville ?
    6. Volant au-dessus de la campagne ?
    7. Autre ______

4. Comment en êtes-vous venu à remarquer l'objet ? ___________________________________
     ___________________________________________________________________
     ___________________________________________________________________

5. Quand avez-vous signalé à un responsable que vous aviez vu l'objet ?

     ___________  _________________  __________
            Jour                         Mois                 Année


----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

30. Veuillez ajouter ici tout commentaires supplémentaires que vous pensez être importants. Utilisez des feuilles supplémentaires de papier de la même taille, si nécessaire.

Synthèse des données de 168 propositions de questionnaires d'observateurs remplis*

Q. 1.2. Heure de la journée :

Heure %
0000-0100 3.0
0101-0200 0.6
0201-0300 2.4
0301-0400 3.0
0401-0500 0.0
0501-0600 0.6
0601-0700 0.6
0701-0800 1.8
0801-0900 1.8
0901-1000 2.4
1001-1100 4.0
1101-1200 1.8
1201-1300 0.6
1301-1400 1.2
1401-1500 3.0
1501-1600 2.4
1601-1700 1.8
1701-1800 3.5
1801-1900 4.1
1901-2000 9.5
2001-2100 17.9
2101-2200 17.3
2201-2300 5.3
2301-2400 9.5
Imprécise 1.8

Q. 1.4 - Indice de certitude :

a. Certain 75,5 %
b. Assez certain 17,45 %
c. Pas très sûr 1,8 %
d. Juste une supposition 1,2 %
e. Pas de réponse 4,2 %

Q. 3 - Où vous trouviez-vous lorsque vous avez vu l'objet ?

a. A l'intérieur d'un bâtiment 5,9 %
b. Dans une voiture 14,9 %
c. Dehors 78,6 %
d. Dans un avion 0,6 %
e. En mer 0,0 %
f. Autre 0,0 %

Q. 3.1 - Etiez-vous :

a.  In the business section of a city? 5,3 %
b. Dans la section résidentielle d'une ville ? 48,8 %
c. In open countryside ? 38,3 %
d. Volant près d'un terrain d'aviation ? 0,0 %
e. Volant au-dessus d'une ville ? 0,0 %
f. Flying over open country ? 1,2 %
h. Autre
     (a) Près d'un aéroport ou d'une base aérienne 5,9 %
     (b) Montagnes 0,6 %

* The percentage figures are based on the 168 completed questionnaires. They show how the 168 people answered the questions.

Q. 7 - Vous déplaciez-vous (dans un véhicule) à un moment quelconque pendant que vous regardiez l'objet ?

a. Oui 17,9 %
b. Non 82,1 %

Q. 8 et 8.1 - A quelle direction faisiez-vous face lorsque vous avez vu l'objet pour la 1ère fois, et à quelle direction faisiez-vous face lorsque vous avez vu l'objet pour la dernière fois ?

                         Vu pour la 1ère fois (%)

 N NE E SE S SO O NO
N 5,9 0,6 1.2 0,6 0.6 0 0,6 1,2
NE 2,4 5,3 1.8 0 0 0,6 0 1,2
E 1,2 0 7.2 0 0 0,6 0,6 0
SE 1,8 0,6 2.4 7,2 1,2 0,6 1,2 0,6
S 0 1,2 1.2 1,2 4,8 0 2,4 0,6
SO 0,6 1,2 1.2 1,2 0,6 4.1 0 0
O 1,2 0 1.2 0 1,8 1,8 7,7 1,2
NO 0,6 0 1.8 0 0,6 1,2 1,2 1,8

                                 Incomplet : 10,7 %

Q. 8.2 - Indice de certitude :

a. Certain 80,5 %
b. Assez certain 16,1 %
c. Pas très sûr 1,2 %
d. Juste une supposition 0,0 %
e. Pas de réponse 2,4 %

Q. 9 - Portiez-vous des lunettes ?

a. Oui 31,6 %
b. Non 63,7 %
c. Pas de réponse 4,7 %

Q. 10 - Comment l'objet a-t-il été vu ?

a. A travers une vitre de fenêtre 3,6 %
b. A travers un pare-brise 7,8 %
c. A travers des jumelles 12.6%
d. A travers un télescope 0,6 %
e. A travers un théodolite 0,6 %
f. A travers des lunettes de soleil 0,6 %
g. A travers un champ libre 69,5 %
h. Autre
       (1) Porch screen 1,2 %
i. Pas de réponse 3,6 %

Q. 11 - Conditions météo :

Nuages (11.1) a. Ciel clair 74.8%
b. Brumeux   2.4%
c. Nuages épars 16.2%
d. Nuages épais ou gros   4.2%
e. Ne se souvient pas   0.6%
f. Sans réponse   1.8%
Vent (11.2) a. Pas de vent 51.8%
b. Légère brise 34.6%
c. Vent fort   1.2%
d. Ne se souvient pas   6.5%
e. Sans réponse   5.9%
Temps (11.3) a. Sec 81.0%
b. Brouillard, mist, pluie légère   0.6%
c. Pluie modérée ou forte   0.0%
d. Neige   0.0%
e. Ne se souvient pas   0.6%
f. Sans réponse 17.8%
Température (11.4) a. Froid   1.8% 
b. Frais 17.?%
c. Tiède 52.6%
d. Chaud 20.1%
e. Ne se souvient pas   0.6%
f. Sans réponse   7.1%

Q. 12 - Estimez combien de temps vous avez vu l'objet :

a. 1 à 10 s 25,6 %
b. 11 à 30 s 15,5 %
c. 30 s à 1 mn 11,9 %
d. 1 à 2 mn 6,5 %
e. 2 à 5 mn 12,5 %
f. 5 à 10 mn 7,7 %
g. Au-delà de 10 mn 19,1 %
h. Pas de réponse 1,2 %

Q. 12.1 - Indice de certitude :

a. Certain 49,4 %
b. Assez certain 40,8 %
c. Pas très sûr 1,9 %
d. Juste une supposition 4,3 %
e. Pas de réponse 3,7 %

Q. 13 - L'objet semblait-il :

a. Solide ? 78,5 %
b. Transparent ? 4,8 %
c. Ne sais pas 3,6 %
d. Les deux 0,6 %
e. Pas de réponse 12,6 %

Q. 14 - L'objet a-t-il à un moment quelconque :

Oui Non Ne sait pas Pas de réponse
14.1 Changé de direction ? 39,6 54,5 1,2 4,8
14.2 Changé de vitesse ? 27,4 64,2 3,6 4,8
14.3 Changé de taille ? 14,9 75,1 1,2 8,9
14.4 Changé de couleur ? 11,9 79,3 0,0 8,9
14.5 S'est cassé ou a explosé ? 4,8 86,9 0,0 8,4
14.6 Give off fumée ? 7,7 76,9 5,3 10,1
14.7 Changé de luminosité ? 20,2 72,1 1,2 6,6
14.8 Flicker, throb, etc.? 17,7 72,2 2,4 7,7
14.9 Resté immobile ? 18,5 69,8 2,9 8,9

Q. 15 - Did the object give off a light?

a. Oui 72,3 %
b. Non 22,3 %
c. Ne sais pas 3,6 %
d. Pas de réponse 1,8 %

Q. 16 - Son et couleur :

Son (16.1) a. Oui 5,9 %
b. Non 89,9 %
c. Inclassable 1,8 %
d. Ne sait pas 0,6 %
e. Sans réponse 1,8 %
Couleur (16.2) a. Argent 16,2 %
b. Rose 1,9 %
c. Orange 13,0 %
d. Vert 1,9 %
e. Gris 2,5 %
f. Jaune 14,9 %
g. Blanc (bleu-blanc) 24,2 %
h. Vert-bleu 2,5 %
i. Bleu 4,9 %
j. Sombre 3,1 %
k. Rouge 2,5 %
l. Inclassable 4,9 %
m. Sans réponse 7,5 %

Q. 17 - Y avait-il plus de 1 objet ?  30,9 % répondirent oui, *

a. 2 38,5 %
b. 3 19,2 %
c. 4 5,7 %
d. 5 17,6 %
e. 6 1,9 %
r. 7 1,9 %
g. 8 5,7 %
h. 9 1,9 %
i. 10 1,9 %
j. 17 1,9 %
k. 20 1,9 %
l. 25 1,9 %

Q. 18.1 - L'objet s'est-il déplacé derrière quelque chose ?

a. Oui 26,8 %
b. Non 64,9 %
c. Ne sait pas 5,9 %
d. Sans réponse 2,5 %

Q.  18.2  Did the object move in front of something?

a. Oui 5,9 %
b. Non 76,8 %
c. Ne sait pas 3,0 %
d. Sans réponse 14,2 %

Q. 18.2 - L'objet est-il passé devant quelque chose ?

a. Oui 5,9 %
b. Non 76,8 %
c. Ne sais pas 3,0 %
d. Pas de réponse 14,2 %

  * Percentages below are per cent of the 30.9% that answered yes .

Q. 19 - Estimations de taille :

a. Pois 19,1 %
b. Balle de baseball 12,5 %
c. Ballon de basket 13,7 %
d. Roue de bicyclette 7,7 %
e. Office desk 1,2 %
f. Automobile 2,5 %
g. Petit avion 4,2 %
h. Grand avion 5,4 %
i. Dirigeable 6,6 %
j. Autre :  
   (1) 50-100 pieds 1,8 %
   (2) 150 pieds 0,6 %
   (3) Softball 4,8 %
   (4) Ballon de rugby 1,2 %
   (5) Etoile 5,4 %
   (6) Balle de ping-pong 2,5 %
   (7) 1/20" x 1/4 (théodolite) 0,6 %
   (8) Ne sais pas 4,8 %
   (9) Pas de réponse 5,4 %

Q. 20 - Indice de certitude :

a. Certain 47,6 %
b. Assez certain 35,1 %
c. Pas très sûr 5,4 %
d. Juste une supposition 5,4 %
e. Pas de réponse 6,6%

Q. 20.1 - A quelle hauteur au-dessus de la terre était-il ?

a. 0 à 1000 pieds 8,4 %
b. 1001 à 5000 pieds 17,9 %
c. 5001 à 10000 pieds 6,6 %
d. 10000 & au-delà 25,8 %
e. Bas 1,8 %
f. Ne sait pas 28,2 %
g. Pas de réponse 11,4 %

Q. 20.2 - Quel était son éloignement ?

a. 0 à 1000 pieds 3,0 %
b. 1001 à 5000 pieds 7,2%
c. 5001 à 10000 pieds 5,9 %
d. 10000 pieds et au-delà 38,4 %
e. Courte distance 1,2 %
f. Ne sais pas 1,2 %
h. Pas de réponse 16,6 %

Q. 20.3 - Quelle était sa rapidité ?

a. 0 miles/h 1,8 %
b. 1-100 miles/h 9,0 %
c. 101-200 miles/h 5,4 %
d. 201-500 miles/h 14,5 %
e. 501-1000 miles/h 9,0 %
f. 1001 miles/h et au-delà 9,0 %
g. Lent 3,6 %
h. Rapide 8,4 %
j. Ne sait pas 23,5 %
k. Pas de réponse 15,7 %

Q. 20.4 - Indice de certitude :

a. Certain 18,1 %
b. Assez certain 26,g %
c. Pas très sûr 12,0 %
d. Juste une supposition 21,1 %
e. Pas de réponse 22,3 %

Q. 21 - Comment l'objet a-t-il été perdu de vue ?

a. Soudain 52,8 %
b. Graduellement 40,1 %
c. Ne se souvient pas 0,6 %
d. N'a pas disparu 0,6 %
e. Pas de réponse 5,9 %

Q. 26 - Etait-ce la 1ère fois que vous avez vu un objet comme celui-ci ?

a. Oui 91,6 %
b. Non 7,8 %
c. Pas de réponse 0,6 %

Q. 29 - Quelqu'un d'autre était-il avait vous au moment où vous avez vu l'objet ?

a. Oui 75,6 %
b. Non 23,8 %
c. Pas de réponse 0,6 %

Pièce 2 - Feuille d'information technique de la Force Aérienne U. S., Formulaire A et formulaire B

Rapport 5  <  Home  >  Rapport 7