Nouvelles du voisinage

Saturday Review de East Liverpool (Ohio), samedi 20 août 1887
s1Clark, J. E.: "extraordinary luminous phenomena, Ohio, 1887", Magonia Exchange, lundi 22 octobre 2007

[extrait]

Un correspondent Martin's Ferry du Dispatch de Pittsburgh (Pennsylvanie), en date du 15 août, indique,

Votre correspondant s'est réveillé ce matin à 05 h avec une sensation de lourdeur à la tête et une sorte d'engourdissement dans ses membres. Lorsqu'il a ouvert ses yeux il a vu la chambre remplie d'une lumière particulière de teinte orange. Tout d'abord cela ne sembla pas compréhensible, mais un regard à une fenêtre ouverte, aveugle, montra que tout dehors était dans la même condition. Cela semblait si non-naturel qu'il appela d'autres membres de la maisonnée et découvrit que 2 d'entre eux s'étaient déjà réveillés dans des circonstances similaires. En quelques minutes les fenêtres furent ouvertes dans de nombreuses maisons du voisinage, des gens à moitié habillés sortirent leurs têtes dehors pour regarder le curieux phénomène. L'espace entier de la terre au ciel semblait flotter rempli de nuages légers de cette couleur orange brillante étrange, tandis qu'une pluie continue tombait. Tous les objets semblaient être observés à travers un morceau de verre couleur orange, à l'exception que les silhouettes des formes étaient ombragées en bleu, qui se changeait en vert et une couleur orange brillante dans les parties les plus lourdes. Le soleil ne s'était pas encore levé, mais on pouvait voir à une distance de 300 ou 400 yards distinctement, et tout l'espace semblait être rempli d'une drôle de lumière jaune.

Le phénomène durant près de 30 mn, et à 30 il faisait à nouveau sombre et seule l'aube grise naturelle forçant son avancée à travers la forte pluie put être remarquée. La scène présentée tout le temps où le phénomène dura était bizarre et belle. Les bâtiments étaient dessinés en vert et bleu, tandis que les murs et parties lourdes portaient la teinte jaune doré. Au cours de la matinée on apprit que de nombreuses personnes avaient été réveillées à peu près au même moment, et que toutes avaient ressenti un sentiment particulier et surprenant, comme si elles avaient soudainement été appelées du milieu d'un mauvais rêve, ou réveillées par le cri d'un incendie. Aucune solution au mystère n'est offerte par nos météorologues locaux, et le soleil n'était pas encore levé rend le tout plus étrange encore. Certaines personnes superstitieuses sont particulièrement effrayées, et plusieurs prières particulièrement ferventes furent faites lorsque dura l'étrange observation.