Signaux fantômatiques à Woburn

Times de Ottawa (Ontario), 15 février 1870 s1Benedict, W. Ritchie < Clark, J. E.: "phantom train, Massachusetts, 1870", Magonia Exchange, 14 février 2008

Home

Les journaux de Boston publient ce qui suit comme une histoire étrange mais bien authentifiée :

L'ingénieur du train de frêt sur la ligne de chemin de fer de Boston et Lowell, qui quitte Boston vers 03 h du matin, a en plusieurs occasions découvert une lumière rouge se balançant à un rythme furieux à la station de Woburn, où le train s'arrête pour de l'eau. La lumière était parfois devant et parfois à l'arrière du train. Lorsque l'ingénieur stoppait son train et interrogeait quelqu'un pour savoir pourquoi le signal d'arrêt était fait, le messager était grandement surpris de voir la lumière s'évanouir. Une enquête a prouvé que personne n'était là avec une lanterne, et l'homme des freins et le conducteur concourrent aussi à avoir vu le phénomène qui, jusqu'à présent, est sans cause visible. Des ouvriers vivant sur la ligne de la station ci-dessus indiquent qu'il y a quelques matins ils descendaient la route sur une hand-car, lorsqu'ils entendirent soudain l'approche du moteur et du train, et sachant qu'il qu'aucun train était attendu dans les environs à cette heure-là, devinrent grandement effrayés et, sautant de la voiture, l'écartèrent de la piste pour attendre le train dont ils pensaient qu'il arrivait à grande vitesse sur eux, mais qui, inutile de le dire, n'arriva pas. Le superstitieux regarde l'affaire comme le présage de quelque désastre, tandis que les spiritualistes ont la théorie toute prête qu'il s'agit de l'esprit d'un homme qui fut tué il y a quelques 2 ans de cela.

Home