(GNU) General Public Licence : licence publique générale de GNU.

Besoin

Spécifier les droits et devoirs de l'utilisateur d'un produit GNU.

Analyse

La licence GPL impose un logiciel "libre" ("free" software), c'est à dire conférant à l'utilisateur la liberté de :

  • diffuser le logiciel
  • modifier le logiciel
  • vendre le logiciel au prix de son choix (y compris gratuit)

Le but de la GPL étant de promouvoir le logiciel libre, elle oblige aussi l'utilisateur :

  • à n'intégrer un code GPL que avec du code libres (GPL). Il est donc interdit d'intégrer un code GPL dans des projets non libres.
  • à fournir le code source s'il est GPL ou basé sur un produit GPL. Au minimum une proposition écrite de fourniture du code source doit être livrée avec les exécutables.

Cependant, il peut arriver que qu'un code GPL ne soit pas choisi car en concurrence avec un équivalent non-libre dont la licence n'impose pas le logiciel libre. Pour pallier ce problème, GNU a défini la LGPL, qui autorise un logiciel libre à s'intégrer avec des logiciels non libres.

Conception

La GPL consiste à imposer un copyright (concept reconnu par les états), puis à décrire les droits d'utilisation, modification et de diffusion du logiciel comme libres.

Publication
Organisation Nom Version Modifié Gratuit obligatoire Source obligatoire Commentaire
GNU GPL Pour les logiciels libres uniquement Non Oui GNU General Public Licence
LGPL 2.0 Avec des logiciels libres ou pas. Library GPL
2.1 Lesser GPL
GFDL 1.1 GNU Free Doc Licence

Exemples

Des exemples de logiciels sous licence GPL sont :

  • GNUPG

Des exemples de logiciels sous licence LGPL sont :

  • gcc

Des exemples de logiciels sous licence GFDL sont :

Notes

  • Non compatible avec d'autres licences qui imposent aux utilisateurs des mentions (auteurs, publicitaire) obligatoires dans leurs logiciels (telles que les licences Apache, BSD d'origine, etc.)

Voir