V-173

Le Patriote Illustré n° 16 du dimanche 16 avril 1950, montrant le V-173 au-dessus du titre : Une "soucoupe volante" dans le ciel américain ?
Le Patriote Illustré n° 16 du 16 avril 1950, montrant le V-173 au-dessus du titre : Une 'soucoupe volante' dans le ciel américain ?

Charles H. Zimmerman conçoit le V-173 comme un chasseur capable de rester en vol à de très faibles vitesses (jusqu'à 40 miles/h), le rendant ainsi plus facile à utiliser depuis des transporteurs (ce que l'on appellera des appareils STOL). Egalement connu sous le nom de "crêpe volante", le V-173 n'a pas d'ailes, comptant sur la surface plate de son corps rond pour assurer son envol.

En 1939, les plans de l'appareil sont montrés à la Marine US, qui signe un contrat pour un appareil en l'année suivante. Les premiers essais en soufflerie sont alors réalisés, avec en l'année suivante un démonstrateur à échelle réelle construit par Vought en bois et tissu (n° Bu. 02987). En janvier 1942, BuAer fait la demande de 2 prototypes d'une version expérimentale du V-173, nommée VS-135. Cette version a des moteurs plus puissants et reçoit la désignation militaire XF5U-1. Le premier vol du V-173 (26 pieds 8 pouces de long, 12 pieds 11 pouces de haut, 23 pieds 4 pouces de large, 138 miles/h de vitesse max au niveau de la mer, 20 galons de carburant, ascension de 5000 pieds en 7 mn) a lieu le 23 novembre à Statford (Connecticut), par Boone T. Guyton, pilote d'essai de Vought. Environ 200 autres vols d'essais vont avoir lieu jusqu'en l'année suivante, par Guyton (54 vols) mais aussi Chance Vought lui-même et d'autres pilotes comme Guyton et Richard Burroughs, et même Charles Lindbergh, provoquant peut-être des signalements d'ovnis d'habitants du Connecticut. L'appareil peut alors voler aussi lentement que 15 miles/h.

Le XF5U-1, avec ses moteurs supplémentaires
Le XF5U-1, avec ses moteurs supplémentaires

Des maquettes du XF5U-1 sont entâmées à l'été 1943, mais le programme se ralentit en raison des préoccupations de Vought pour les Corsair et Kingfisher en ces temps de guerre. Les fuselages des deux prototypes (Nos. Bu. 33958 et 33959, 28 pieds 7,5 pouces de long, 14 pieds 9 pouces de haut, 32 pieds 6 pouces de large, autonomie de 910 miles, vitesse max de 504 miles/h à 20000 pieds, ascension de 3000 pieds/mn au niveau de la mer) sont achevés en août 1945, inovant en utilisant de la "metalite", un assemblage de balsa entre deux couches d'aluminum. Il faut cependant attendre 1947 pour voir installés les moteurs articulés. Des tests sont réalisés au Connecticut, mais les essais à Edwards (les livrant via le canal du Panama) sont annulés : l'ère de la réaction a débuté et la Marine US a perdu son intérêt pour les appareils à hélices. Le contrat du XF5U-1 est annulé le 17 mars, malgré le fait que l'appareil ait été prévu pour faire son premier vol d'essai cette année-là. Le prototype du XF5U-1 est mis au rebut, tandis que celui du V-173 est sauvé et donné au Smithsonian. Le projet aura coûté plusieurs millions de dollars.