Phénomènes météorologiques susceptibles d'être liés à des observations d'ovnis

La météorologie, en tant qu'étude des phénomènes atmosphériques, peut naturellement apporter beaucoup à l'ufologie. Toute enquête digne de ce nom inclut un état des conditions météo prévalant au moment d'une observation et les organismes officiels (GEPAN, SEPRA, GEIPAN) étudiants les ovnis ont régulièrement passé des accords de collaboration avec la météorologie nationale.

Météorologues (ou ayant suivi une formation en météorologie) s'étant intéressés à l'ufologie Hall, Richard H., "UFO sightings by Scientists", The UFO Evidence, NICAP, 1964 "Authors and Editors - Staff of the Colorado Project", Scientific Study of Unidentified Flying Objects, 1969
  • James E. McDonald McDonald, J. E., "Meteorological Factors in Unidentified Radar Returns", article présenté à la 14ème Conférence sur la Météorologie Radar à Tucson (Arizona), 17 au 20 Novembre 1970 (Boston: American Meteorological Society 1970, pp. 456-463)
  • l'ingénieur général Barbé Forces Aériennes Françaises n° 235 - sur des cas de foudre globulaire
  • Christian Perrin de Brichambaut (GEPAN)
  • Seymour Hess (observation)
  • Joseph Kaplan (enquête)
  • Joachim P. Kuettner Kuettner, J. P. "UFO - An apraisal of the problem", avec le sous-comité ovni de l'AIAA, Aeronautics and Astronautics, vol. 8. n° 11, , pp. 49-51 Kuettner, J. P. "A new start on the whole UFO Problem?", Aeronautics and Astronautics, novembre 1973
  • André Lebeau (directeur Météorologie Nationale à l'époque du GEPAN)
  • Roger Clausse (Aimé Michel)
  • Paulo de Castro MoreiraDaSilva (Trindade)
  • Joe Bartlett (NARCAP)
  • Brian O'Brien (projet Colorado)
  • Roy H. Blackmer, Jr. (projet Colorado)
  • William Blumen (projet Colorado)
  • Paul R. Julian (projet Colorado)
  • William Viezee (projet Colorado)
  • Tage O Eriksson (en charge du bureau ovni Suédois)

La métérologie dispose notamment de moyens de détection (radar, satellite, ou autre) considérable, à la fois humains (observateurs aux jumelles, théodolite) et automatisés (stations), répartis sur divers territoires nationaux.

On distingue d'ailleurs la météorologie, optique, radar, l'astrometeo, etc.