Lettre

L'enveloppe adressée à Roch Saüquere, postée le 11 avril

Le , le magazine Top Secret reçoit une enveloppe cartonnée, avec le cachet 24658A, contenant 9 photos au format A4 avec, sur chacune :

  • En haut à gauche : OFFICIAL PHOTOGRAPH. NOT TO BE RELEASED. CT.
  • En haut à droite : l'estampille Sygma plus ou moins visible
  • Au dos : des inscriptions effacées.

Une lettre les accompagne, non signée :

Bonjour TOP SECRET :

  • Observation d'un engin non identifié au cours de la mission Polar Artic de .
  • Localisation : Océan Atlantique, nord, entre l'Islande et l'île de Jan Mayen.
  • Date : Courant
  • Commandant : Amiral Dean Reynolds Sackett
  • Source : Artic Submarine Laboratory. USS Navy

Au cours d'une expédition polaire militaire conjointe avec une mission scientifique concernant la banquise (composition, mouvements), le sous-marin américain USS Trepang SSN 674 (General Dynamic Corporation) a été témoin des déplacements d'un immense engin inconnu au-dessus de la mer.

L'engin triangulaire aurait tourné autour du sous-marin en immersion de surface. L'officier de pont John Klika qui a découvert l'engin au périscope a alerté immédiatement son commandant l'amiral Sackett qui a pu voir de ses propres yeux le curieux ballet aérien autour de son bâtiment.

Le périscope de l'USS Trepang était équipé d'une caméra photographqiue argentique (nous sommes en 1971). Plusieurs clichés ont été réalisés et transmis dès le retour du sous-marin à son port d'attache (New London, Connecticut) à l'Artic Submarine Laboratory. Ce laboratoire de recherche (qui existe toujours sous la tutelle de l'US Navy) doit améliorer et rendre possible les manoeuvres de sous-marins d'attaque sous la banquise.

Les films ont été remis à l'USS Navy dès son arrivée. Le laboratoire a vraisemblablement gardé quelque duplicata. La fuite viendrait d'un des employés à la retraite aujourd'hui.

P.S.: Un doute subiste quant à la mission. Certains détails suggèrent qu'il pourrait s'agir de la mission précédente (toujours en ) réalisée par le sous-marin USS Skate (SSN 578).

qui aurait été photographié au cours d'une mission sous-marine de la Navy dans le cercle polaire en , dans l'Océan Atlantique nord, entre l'Islande et l'île de Jan Mayen.

Publication

La première photo publiée en double-page dans le n° de Top Secret "Engins non identifiés photographiés en Arctique", Top Secret n° 79, 2015-07, p. 34

Saüquere décide de publier les photos. Avant l'envoi à l'imprimeur, il remarque en bas à droite de photos des inscriptions à demi effacées par l'usure. Il déchiffre Unauthorized Disclosure Subject. Security Certificat. SSN 674. Criminal Sanction. En fait, le mot Certicat, incorrect en anglais, n'a été déchiffré qu'à partir de la suite de lettres C   ICAT, et Saüquere réalisera plus tard qu'il s'agissait du mot Classification. Toujours est-il que le magazine fait sa Une sur l'affaire dans son n° de .

Enquête

Black Vault

John Greenwald vérifie que l'amiral Dean R. Sackett a bien commandé le Trepang (SSN-674), du au Smolinski, Mike: "Trepang (SSN-674)", NavSource. Egalement, John Klika est bien listé comme membre de l'équipage, mais comme IC "U.S.S. Trepang", HullNumber, ce qui est un poste peu probable pour observer au périscope (une tâche généralement réservée aux officiers) Fernandez, Gilles: Commentaire sur UFO Scepticisme.

Enfin, la description de la mission du sous-marin à cette époque est correcte :

Suite à des opérations locales au large de New London, Conn., le Trepang poursuivit vers l'Arctique au début de . Du au , ce sous-marin d'attaque nucléaire opéra sous la calotte glaciaire du nord, menant des essais approfondis pour fournir des données sur son système d'armement, et menant des expériences scientifiques concernant le mouvement, la composition, et l'histoire géologique de la calotte elle-même "U.S.S. Trepang", HullNumber.

Alex Mistretta (enquêteur en ufologie, cryptozoologie, etc.) mène une première enquête "Arctic UFO Photographs, USS Trepang, SSN 674, March 1971", Black Vault, 2015-07-06, visant à vérifier les faits.

Le matin du , Mistretta demande à Steve Murillo (directeur de l'UPARS et ancien pilote de la Navy) s'il peut joindre Sackett au téléphone. Sackett répond mais écarte le sujet d'un ovni : Je n'ai vu que de la glace, dit-il. Il accepte néanmoins d'examiner les images qu'on lui enverra par email.

Mistretta note qu'il devait y avoir un autre sous-marin dans la zone à l'époque.

Le , Mistretta donne des nouvelles : Murillo a pu reparler à Sackett, qui nie avoir vu quoi que ce soit d'inhabituel lors de cette expédition et ne sait identifier ce que montre les photos qu'on lui a envoyées. Mistretta a quant à lui pu contacter John Klika, qui a confirmé être sur le Trepang en , mais indique comme Sackett que ni lui ni personne n'a jamais rien vu d'anormal lors de cette mission. Bien que trouvant le cas intéressant, il ne sait lui non plus identifier ce que représentent les photos.

Van Utrecht

En , Wim van Utrecht cherche des preuves de montage sur la photo et découvre que deux nuages de fumées sont copiés-collés Fernandez, G.: "Les Photographies de l'USS "Trepang" : La Preuve d'un Montage "PhotoShop"...", Sceptiques vs. les Soucoupes Volantes, 2017-06-28.