Le projet Rainbow

Egalement connu sous le nom de projet Invisibility s1Berlitz, CharlesBerlitz, Charles & Moore, William Leonard: The Philadelphia Experiment: Project Invisibility, Grosset & Dunlap, 1979, ce projet est présenté comme la prémisse à l'Expérience de philadephieL'expérience de Philadelphie.

Le projet aurait démarré dès sous la direction de John Hutchinson n1parfois cité Hutchenson sénior, doyen de l'Université de Chicago. En , Alert Einstein aurait démissionné du projet pour des motifs personnels et non déterminés. En ( ?) c'est Nikola Tesla qui en aurait pris la direction, travaillant toujours à Chicago avec les docteurs Hutchinson et Emil Kurtenhourn2 ou Kurtenhauser (physicien australien) décrit comme futur fondateur de l'IAS mais dont on ne trouve la trace nulle part. Il dispose de tout ce qu'il demande pour les tests du projet.

Alfred D. Bielek racontera qu'il aurait été engagé en en raison de sa connaissance unique et de ses capacités psychiques et de ses aptitudes metaphysiques. Il aurait alors été informé par la Marine des objectifs du projet et chargé de fournir des rapports détaillés sur les états d'avancements des différents projets, jusqu'en . C'est cette année qu'aurait été réalisé le 1er test d'invisibilité, qui aurait été un franc succès avec la disparition d'un navire (sans personnel à bord).

Tesla aurait alors indiqué que de graves problèmes pourraient survenir si du personnel venait à pénétrer sur le navire lorsque les bobines de gauss sont activées : la radiation électromagnétique les affecterait au sein de cette réalité. Il déclara avoir été en contact avec des extraterrestres en diverses occasions, qui lui confirmèrent l'existence d'un tel problème.

Tesla aurait alors voulu clarifier ce problème avant toute nouvelle expérience. La Marine refuse, arguant qu'elle est en état de guerre, et qu'elle n'a pas de temps à perdre. Tesla, qui n'aurait pas voulu pas détruire des vies, aurait alors saboté discrètement la 2de expérience, et rien ne se passe lorsqu'on la démarre. En , Tesla aurait démissionné et quitté le projet après l'avoir saboté.

Ce n'est seulement qu'ensuite, qu'aurait eut lieu l'expérience de Philadelphie.