Scanlon
Martin Scanlon

Scanlon naît en à Scranton (Pa.). Il fait ses études dans les Universités de Pennsylvanie et de Cornell et est nommé second lieutenant d'Infanterie dans l'Armée Régulière le .

Scanlon commence par servir dans la 7ème Infanterie à Fort Leavenworth (Kansas). Il est transferé à la 19ème Infantrie, en charge de patrouille à la frontière successivement à Fort Crokett et Galveston (Texas), en . Il sert ensuite à Vera Cruz (Mexique), de Mai à 1914-10, où il retourne à Galveston. Il est à San Antonio (Texas), de 1915-9 à 1916-3, lorsqu'il est attaché à la Section d'Aviation du Corps des Signaux pour l'entraînement au vol. Il est diplômé aviateur militaire junior à San Diego (Californie), en 1916-10.

Il sert ensuite dans les Iles Philippines comme pilote et officier commandant du 2nd Escadron Aérien à Corregidor, pilotant des hydravions. Il retourne aux Etats-Unis en , faits d'autres études d'aviation à Kelly Field (Texas) durant un mois et, après un bref tour à Fort Worth (Texas), part en mer hors du continent pour des missions dans les Forces Expéditionnaires Américaines.

De , il suit un cours de vol avancé avec le Corps d'Aviation Royal Britannique en Angleterre. De Août à 1918-9, il est pilote dans le 91ème Escadron Aérien dans le Secteur de Toul, puis officier commandant de l'Aérodrome de Colombey-Les-Belles. Il devient alors commandant du service de l'air, V Army Corps jusqu'en . En Avril suivant il devient étudiant à l'Ecole d'Artillerie de l'Armée à Treves (France), et un mois plus tard est en poste au Q.-G. du Service Aérien de la Troisième Armée à Coblenz (Allemagne).

Il retourne aux Etats-Unis en , et est nommé officier commandant à Bolling Field (D.C.), y restant 3 années. Il sort diplômé de l'Ecole d'Ingéniérie du Corps Aérien à McCook Field près de Dayton (Ohio) en , et est affecté au Bureau de la Garde Nationale à Washington (D.C).

En , il est nommé attaché militaire assistant à l'embassade américaine de Rome (Italie). Il retourne aux Etats-Unis en , et est affecté à l'Ecole Tactique du Corps Aérien de Langley Field (Va.). Diplômé en , il entre à l'Ecole de Commandement et de Personnel Général de Fort Leavenworth (Kansas), dont il sort diplômé en . Il est alors à nouveau nommé ambassadeur américain, à Londres (Angleterre) cette fois. Après 4 ans à ce poste il est transféré à Scott Field près de Belleville (Illinois) en tant que commandant du 15ème Escadron d'Observation, en .

Il devient commandant en poste à Bolling Field (D.C.) en , jusqu'en où il repart pour Londres (Angleterre) comme attaché militaire assistant à l'ambassade. En Juin suivant il devient, en plus, attaché militaire assistant pour l'air et, de . Il est alors nommé assistant spécial de l'ambassadeur américain à London (Angleterre) jusqu'en où il redevient attaché militaire assistant. De il est attaché militaire en place à Londres (Angleterre), puis désigné attaché militaire au même endroit.

En il retourne aux Etats-Unis aux Quartiers-Généraux de l'AAF de Washington (D.C.), et en reçoit une affectation innatendue hors du continent.

De retour aux Etats-Unis, il devient en général commandant du 38ème Escadrille d'Entraînement au Vol à Roswell (Nouveau Mexique). Remplacé à ce poste par le général Roger M. Ramey, il est par la suite il est nommé commandant de la 36ème Escadrille d'Entraînement au Vol, avec station à Santa Ana (Californie). En il devient président du Comité d'Evaluation de l'AAF à Hawaii et le , reprend son grade normal de colonel.

ADC (1946)

Le , Steve MacKenzie, stationné à la Base Aérienne de l'Armée de Roswell, reçoit l'ordre de Scanlon de l'ADC de rapporter aux sites radar de White Sands et de surveiller les mouvements d'un objet dans le ciel au-dessus de Roswell. Scanlon aurait organisé la récupération des débris de Roswell.

Le 1948-6-29 Scanlon quitte l'armée. Il décède le .