Robert Sarbacher

Sarbacher naît le en à Baltimore. Il se distingue dans les sciences physiques, diplômé à Princeton sous Albert Einstein en 1934, puis à Harvard un master en sciences en et un doctorat en . Egalement à Université John Hopkins. Après la 2nde guerre mondiale, il développe des liens administratifs avec l'établissement scientifique et militaire, travaillant comme consultant scientifique pour la Marine US et le DoD.

Sarbacher
Sarbarcher Saturday Evening Post, 1950-04-15 < "All Flags Flying", chap. 56 de Defying Gravity: The Parallel Universe of T. Townsend Brow

En il publie un premier ouvrage Sarbarcher, R. I.: Hyper and Ultrahigh Frequency Engineering avec And William A. Edson (John Wiley & Sons 1943, 644 pages) et, à partir de , devient président et directeur du WIT. Il occupe plusieurs directions, dont celle de la General Sciences Corporation et de l'Union Life Insurance Company.

En , son plus grand opus, le Dictionnaire d'Ingéniérie Electrique et Nucléaire Sarbarcher, R. I.: Encylopedic Dictionary of Electronics and Nuclear Engineering, Prentice Hall, 1959, qui contient des informations récemment déclassifiées.

Sarbacher est un moment consultant pour le RDB canadien.

Sarbacher confirma que Robert Julius Oppenheimer était, comme le docteur Vannevar Bush, impliqué dans les recherches secrètes sur les soucoupes volantes. Il précisera également que des matériaux très légers avaient bien été inventoriés et analysés à la suite d'un crash de soucoupe volante. Sarbacher déclarera même regretter que son gouvernement continue d'envelopper de mystère l'affaire des soucoupes volantes.

Robert Sarbacher

En , après bien des recherches pour retrouver le docteur Sarbacher, le chercheur William Steinman réussit à le localiser et à obtenir de lui une lettre tout à fait étonnante, contenant le passage suivant :

Il y avait des rapports indiquant que les instruments ou les personnes pilotant ces machines étaient aussi d'un poids très léger, suffisamment léger pour se soustraire aux terribles effets crées par l'accélération et la décélération causées par leur système de propulsion. Je me souviens qu'en bavardant avec certaines personnes de mon bureau, je fus gagné par le sentiment que ces étrangers étaient bêtis comme certains insectes de notre Terre (...)

Sarbacher meurt en . En on apprend qu'il a été le contact américain qui fournit au chercheur canadien Wilbert Brooker Smith les informations sur les "soucoupes volantes" qu'il communiqua à son gouvernement :