Persinger
Persinger

Persinger naît le à Jacksonville (Floride). Il est élevé en Virginie, dans le Maryland et le Wisconsin. En il entre au Collège Carrol jusqu'en où il entre à l'Université du Wisconsin de Madison, dont il sort en diplômé d'un B. A. de Psychologie ("Psychochimie"), choisie de par sa position d'interface entre les sciences sociales et physiques. Par la suite il entre à l'Université du Tennessee, où il obtient en un M. A. en Psychologie Physiologique (ancien nom des neurosciences), puis un doctorat de l'Université de Manitoba en .

A partir de cette date, il est employé comme professeur de Psychologie et Directeur du Groupe de Recherche sur les Neurosciences à l'Université Laurentienne de Sudbury (Ontario, Canada), le 1er programme à intégrer chimie, biologie et psychologie. Durant cette période il va publier plus de 300 articles techniques dans des journaux à referree ainsi que 6 livres. Il est psychologue répertorié, se spécialisant en neuropsychologie clinique (incluant le diagnostic et le traitement de patients avec des blessures à la têtes associées à des traumatismes) afin de faciliter l'intégration de la neurologie, neuropsychologie et de la psychologie.

Son but philosophique principal est de discerner les points communs existant entre les sciences et d'intégrer les concepts fondamentaux. Persinger considère que le cerveau humain, sa microstructure et son activité complexe sont la source de l'ensemble de la connaissance humaine. A cette fin il s'intéresse à la géophysique comme point focal des sciences physiques et des neurosciences, en tant que point central des sciences biosociales émergentes. Une des conséquences majeures de cet intérêt bilatéral est la poursuite et la découverte d'interactions subtiles entre l'environnement géophysique/méteorologique et le comportement humain.

Parce qu'il considère les explications et attributions scientifiques comme autant d'intitulés appliqués aux sources partagées, largement inférées et non visibles de variance de données numériques (ou de réponses verbales servant de données nominales), Persinger poursuit une méthologie et des approches multivariées (statistiques). Les champs magnétiques sont choisis comme point central comme l'un des rares stimuli à évoquer des changements à travers l'ensemble des niveaux du discours scientifique ELF and VLF Electromagnetic Field Effects, Plenum Press, 1974 Space-time transients and unusual events, Nelson-Hall, 1977 comme dans la TST.

TST (1976)

Tentative de corrélation entre observations d'ovnis et activité sismique dans le bassin de Uinta (1967)
Tentative de corrélation entre observations d'ovnis et activité sismique dans le bassin de Uinta (1967)

Persinger s'intéresse également aux Phénomènes Lumineux Anormaux (ALP). Il développe la Théorie des Contraintes Tectoniques (TST). D'après Persiger :

[les ALPs] montrent des mouvements bizarres, émettent des couleurs inhabituelles ou sons inhabituels et parfois déposent des résidus physiques. Lorsque ces phénomènes approchent de près un observateur humain, des forces et perceptions exotiques sont souvent rapportées. La plupart des ALPs affichent des durées de vie de l'ordre de minutes et semblent montrer des dimensions spatiales de l'ordre de mètres. Malgré leur descriptions remarquablement semblables dans la temps et à travers les cultures, la transience et l'occurence localisée de ces phénomènes ont limité leur investigation systématique.

Persinger déclare que sa TST ne vise pas à démonter les déclarations d'ovnis mais à fournir un moyen de prédire les tremblements de terre. Une analyse informatique de près de 3000 signalements d'ovnis lui a permi de trouver que nombre d'entre eux intervenaient des semaines ou des mois avec le début de tremblements de terre.

Parce que son travail est interdisciplinaire est pourrait être différent de ce que d'autres ont fait, Persinger insiste pour que les techniques et les résultats qui en sont issus soient publiés dans le forum public (la littérature scientifique), afin de minimiser la probabilité que la technologie ou la connaissance en question soient employées par quelques uns seulement. A l'exception de {{10000|currency:"$":0}} $ donnés en par un chercheur de la Marine US intéressé par les champs magnétiques et l'activité du cerveau, l'ensemble de son travail n'a été soutenu que par ses propres fonds issus de sa pratique privée. L'Université Laurentienne l'a constamment soutenu en lui fournissant espace et infrastructure. Persiger note : Nous avons eu la chance que les sujets de recherche de notre laboratoire aient précédé les intérêts de la communauté sociale scientifique de 10 ou 15 ans.

Persinger décède le .

Auteur de :

Références :