George Clement MacDonald (major général)  (1892-1969)

Home

George C. McDonaldEn février 1944, McDonald devient Directeur du Renseignement des Forces Stratégiques de l'Air Force en Europe. Il revient aux USA en Janvier 1946. En Octobre 1947, à la suite du National Security Act, il devient Directeur du Renseignement de l'USAF.

En 1947, alors qu'il enquête sur la nature des ovnis, le FBI demande à l'USAF si certains de ses projets secrets pourraient expliquer ce phénomène. Le 5 Septembre, celle-ci répond par la négative, sous la plume du général Schulgen : ni l'US Army ni l'US Navy n'ont le moindre projet de recherche en matière de construction aéronautique pouvant être apparenté aux disques volants. 10 jours plus tard cependant, le responsable du FBI de San Francisco intercepte un message confidentiel de l'USAF indiquant que l'armée doit s'occuper des témoins crédibles et laisser au FBI les cas douteux et les affaires de sièges de W-C. Hoover, patron du FBI, s'étrangle alors de colère et envoie, furibond, une lettre au général George C. McDonald, du Pentagone, dans laquelle il annonce au nom du Bureau cesser définitivement toute enquête sur le sujet. A partir de ce jour, le FBI niera officiellement toute implication dans les enquêtes sur les ovnis. Cette décision sera officialisée le 1er Octobre, par le biais du bulletin du FBI n° 59 : toutes informations relatives aux ovnis doivent être adressées à l'USAF. Cet automne-là, McDonald recommande que la T-2 ne s'occupe plus que des questions de renseignements.

En Octobre 1950, McDonald quitte l'armée. Il décède le 1er Mai 1969.

Home