Kuiper Université d'Arizona, Département des Sciences Planétaires
Kuiper

Kuiper naît le à Harenkarspel (Hollande). Il fait des études d'astronomie à l'Université de Leiden, puis en arrive aux USA.

Il travaille en tant que tel à l'Observatoire de Lick, à Harvard.

Il travaille sur le système solaire. On lui doit également une théorie de la formation des planètes solaires par condensation.

En Kuiper met en évidence la présence de méthane dans l'atmosphère de Titan.

Yerkes

En Kuiper prend la direction de l'Observatoire de Yerkes, de l'Université de Chicago. Il met en évidence la présence de gaz carbonique dans l'atmosphère de Mars. Cette année-là marque aussi le début de l'ère moderne des observations d'ovnis au sujet de laquelle une 1ère enquête de l'USAF conclut le à des hallucinations. Au même moment Kuiper déclare que les phénomènes décrits ne correspondent à aucun type de météore connu et qu'il s'agit manifestement d'objets fabriqués de main d'homme. Oliver Lee émet une opinion semblable "'Flying Disc' Reports Come From Hundreds, in 28 States", The Oregonian, 1947-07-06 < Vallée, Jacques: 1966.

En il identifie les bandes d'absorption caractéristiques de la glace dans le spectre des calottes polaires de Mars et des anneaux de Saturne. Cette année-là il découvre aussi Miranda, le 5e satellite d'Uranus. En il calcule le diamètre de Neptune et découvre son 2ème satellite, Neréide.

En il calcule le diamètre de Pluton.

En , à partir d'un travail théorique sur les origines du système planétaire, il prédit l'existence de ce qui sera nommé en la "ceinture de Kuiper" (ou ceinture d'Edgeworth-Kuiper en hommage à un autre astronome qui l'avait découverte auparavant) : une population de petits corps glacés, de taille similaire à celle des astéroïdes, occupant une région en forme d'anneau dans le plan du système solaire et s'étendant de l'orbite de Neptune (30 UA du Soleil) jusqu'à environ 100 ou 150 UA. On pense que cette population est la source des comètes à courte période.

En il revient diriger Yerkes, jusqu'en où il part à l'Université d'Arizona, où il entame des travaux sur la Lune.

En Kuiper fait une déclaration pour le rapport Condon.

Il meurt en , à Mexico.

Auteur de :

Références :